• Berlinale

    Berlinale #2 : Intime expérience

    SYSTEMSPRENGER

    En commençant ce journal, je me demandais quelle forme je voulais lui donner, quel ton adopter, mais surtout que vous raconter exactement de la Berlinale. Je craignais les lieux communs, les redites, la fausse suffisance comme la fausse pudeur. J’avais peur de me laisser parasiter (voir Berlinale #1). Je redoutais de sombrer dans de vieux réflexes, dans des facilités d’écriture, de vous proposer à mon corps et mon cœur défendant…

  • Berlinale

    [🇬🇧] Systemsprenger by Nora Fingscheidt : A loving, heartbreaking tale of misunderstood fury

    SYSTEMSPRENGER by Les Ecrans Terribles

    Still in shock ! I felt my heart being compressed and pumped and filled and drained all through this movie, that felt like it was 4 hours rather than 2… in a good way… let’s just say I didn’t think this festival would get so emotional so fast…. Stop reading now if you want to remain unspoiled… I am overwhelmed… I think that’s the point! I know for a fact…

  • Berlinale,  Podcast

    [Podcast] Les Ecrans Terribles chez les ours – Berlinale #2

    Aujourd’hui, en direct de la 69e Berlinale, on revient pour vous sur quatre films :  Systemsprenger (System Crasher) de Nora Fingscheidt, Grâce à Dieu de François Ozon, Öndög de Wang Quan’an en compétition et Nos Défaites de Jean-Gabriel Périot en section Forum. On a enregistré dans les conditions du direct, d’un bloc ! Donc nous vous offrons un épisode 100% authentique, plein de passion, de surprise, d’émerveillement et aussi de frustrations, de déceptions, de grincements de…

  • Berlinale

    Berlinale #1 : Vibrante lumière

    potsdamer-platz-berlinale

    Les Ecrans Terribles ont commencé leur vie en force : le jour de l’ouverture du Festival de Cannes 2018. Sous le soleil exactement ! Et c’est sous une lumière digne d’un ciel de printemps que j’approche en ce jeudi 7 février 2019 de la salle où se déroule la première projection de la Berlinale. Alors, je vous vois venir tout de suite : rolala, encore un journal de bord festivalier à la con où…

  • Berlinale,  Podcast

    [Podcast] Les Ecrans Terribles chez les Ours – Berlinale #1

    The-kindness-of-strangers

    A l’occasion de la 69e Berlinale, l’équipe des Ecrans Terribles a choisi de vous plonger dans l’ambiance du festival allemand de façon intime. Tout au long de cette édition, Yaële Simkovitch, Marine Legrand et moi-même partagerons nos impressions quotidiennes et reviendrons sur les films découverts en compétition et dans différentes autres sections, selon nos envies et nos errances du jour. Notre mot d’ordre pour ce podcast : la spontanéité !…