Cinéma des Cinéastes (17e)
Archives Clap!,  Cinéma

Cinémas parisiens : focus sur le Cinéma des Cinéastes

Certains dévorent le cinéma en salles, d’autres sur des écrans plus petits. À chacun ses habitudes. Pour de nombreux cinéphiles, le grand écran est sacré et mérite d’être préservé. Nous sommes de ceux-là. Chaque mois, notre équipe partira à la découverte d’un cinéma indépendant parisien. Premier stop : le Cinéma des Cinéastes du XVIIe arrondissement.

Que serait le cinéma sans la salle de cinéma ? Aujourd’hui, beaucoup d’entre nous s’en passent et délaissent ces écrins d’obscurité, Internet et les DVD ayant fait leur œuvre en nous en détournant depuis quelques décennies. Les salles sont devenues trop chères, contraignantes, pas assez garantes du rapport qualité/prix que permettent de gommer le piratage et le téléchargement. Et pourtant, de quel voyage nous nous privons !

La salle obscure est un réceptacle unique, qui permet en somme de récolter l’essence d’un film, d’en prendre toute la mesure et d’en permettre l’immersion. Un plongeon obscur vers l’inconnu, une passerelle pour une nouvelle dimension à l’instar d’un vaisseau spatial qui ferait la liaison entre la planète et le reste de l’univers. S’installer dans une salle de cinéma, c’est accepter d’embarquer pour un nouveau monde, comme on prendrait place dans un cockpit ! Depuis la devanture du cinéma jusqu’au creux de ses fauteuils, en passant par le hall d’accueil et les couloirs, tout le contexte spatial nous invite de manière unique à pénétrer dans ce nouveau monde.

Le lieu du cinéma est une vraie rampe de lancement à la fois intime et chaleureuse pour mieux nous connecter au 7e art. Intime pour ses lumières tamisées et le rouge passion de ses fauteuils ; mystérieuse pour la part sombre de ses recoins, ce noir qui se fait progressivement pour que la page blanche du grand écran prenne vie. Chaque salle de cinéma a son propre charme et ses propres moyens de nous arracher avec passion à notre quotidien. C’est pourquoi nous vous proposons de découvrir l’envers et l’atmosphère d’un cinéma indépendant parisien à chaque épisode. Des cinémas qui témoignent d’une véritable histoire, qui se raconte sur leurs murs et parfois même dans leur architecture, dans leur configuration. De quoi préserver leur unicité et leur nécessité de persister aux côtés des mastodontes que sont les multiplexes et les grosses chaînes. Paris compte 28 cinémas indépendants. Un trésor à préserver et à soutenir. Embarquement immédiat !

Première partie – Le Cinéma des Cinéastes

Coupure temporelle garantie au sein des murs de ce cinéma ! Le lieu porte en lui tout un pan de la mémoire du 7e art et de sa propre histoire. En témoigne la présence d’authentiques machines de projection et d’anciennes bobines qui longent le couloir sombre aux parois burinées menant aux 3 salles du cinéma. Pour accéder à l’une d’entre elles (la salle Jules Etienne Marey), vous devez emprunter un escalier en béton semblant mener à un entrepôt ou un vieux hangar désaffecté. On est loin du multiplexe aux ambiances de parc d’attraction ! Un vrai décor de cinéma, troublant et envoûtant. Son atmosphère feutrée et hors du temps nous déconnecte de la folie routière et très animée de la place de Clichy, pourtant à quelques mètres du bâtiment.

Le Cinéma des Cinéastes, hors du temps

Côté programmation, le cinéma se réserve une sélection restreinte (due à ses 3 salles) et privilégie les films auteurisants et underground, s’inscrivant comme la vitrine parisienne du cinéma européen et mondial. Vous aurez donc la chance de découvrir des longs-métrages peu diffusés dans les autres salles et de profiter d’une programmation jeune public très soignée (rétrospectives et avant-premières jeunesse sont régulièrement organisées avec leur partenaire « Bio C’ Bon » qui offre soit le petit déjeuner soit le goûter, selon l’horaire). Mais ce qui fascine par-dessus tout, et qui finit d’asseoir l’authenticité de ce lieu, c’est bien l’absence de pub et de bande-annonce avant chaque projection. Comme à une certaine époque bénie du cinéma, le Cinéma des Cinéastes réserve ses « premières parties » à des courts-métrages. L’occasion rêvée de découvrir des petites pépites, dans des formats libres et aux sujets bien souvent très inspirés. Une vraie bouffée d’air frais pour tous les amoureux de cinéma.

Salle 2 du Cinéma des Cinéastes

Ancien cabaret (créé fin XIXe), le Cinéma des Cinéastes, parrainé par Fanny Ardant, a pour adage : « le cinéma de ceux qui le font ». Il serait bon d’ajouter : « le cinéma de ceux qui en sont fous » !

Le Cinéma des Cinéastes
7 avenue de Clichy
75017 Paris
Métro : Place de Clichy
www.cinema-des-cineastes.fr
Tarifs : Plein 9,50€ / Réduit 7,50€
Cartes UGC Illimité et Le Pass acceptées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *