so long my son by les ecrans terribles
Berlinale,  Podcast

[Podcast] Les Ecrans Terribles chez les Ours – Berlinale #8

Musique : Bernard Madoré.

Voilà la ligne d’arrivée qui se profile : nos envoyées spéciales à la Berlinale abordent dans cet épisode le dernier film de la compétition, So Long, My Son de Wang Xiaoshuai (Beijing Bicycles, Shanghaï Dreams, Une famille chinoise, Red Amnesia), et Varda par Agnès d’Agnès Varda, présenté hors compétition. Cette journée aura redonné de l’espoir et de la lumière aux festivalières après le tunnel sombre de ces derniers jours.

Cet épisode est aussi l’occasion de faire le bilan de la Berlinale pour chacune d’entre elles. Elles reviennent sur la réflexion générée par les films découverts « à l’aveugle » (sans rien lire à leur sujet avant la projection pour éviter au maximum tout a priori) et abordent la façon dont le festival les a fait réfléchir sur le cinéma, sur la création et sur leur rapport à cet art. Elles dévoilent aussi plus avant ce qu’aura représenté pour chacune d’elle l’expérience personnelle de la Berlinale. Il est aussi question de ce qu’aura aussi permis pour elles l’enregistrement de ce podcast. Cet espace de laboratoire de la pensée et d’échange quotidien a été imaginé comme un acte de partage et de générosité sur le mode de la spontanéité, même et peut-être surtout pour les films qui les ont fait rager. Nous vous invitons à commenter cet article, à commenter les publications des Ecrans Terribles sur les réseaux sociaux pour partager avec nous vos impressions sur cette expérience podcastienne qui a été pensée pour VOUS. Votre avis nous intéresse, sur le podcast comme sur les films que vous pouvez être amenés à découvrir au fil du temps !

Vous pouvez écouter l’épisode en streaming ci-dessus ou télécharger le fichier en cliquant sur « télécharger » sous la barre de lecture. La deuxième option vous permet de profiter de l’épisode en version chapitrée :

Chapitres-8-by-les-ecrans-terribles

Retrouvez les précédents épisodes du podcast ICI

Animation : Yaële Simkovitch
Avec : Marine Legrand et Carole Milleliri
Photo en Une : Ai Liya, Xu Cheng, Li Jingjing, Yong Mei, Wang Jingchun, Qi Xi avec Di jiu tian chang | So Long, My Son réalisé par Wang Xiaoshuai. Chine. 2019. Section: Competition. © Li Tienan / Dongchun Films

Carole Milleliri

À dix ans, Carole est sûre d’une seule chose : l’unique endroit où elle se sente bien, c’est dans une salle de cinéma. Peu après, elle se prend une claque avec The X-Files, puis voue un culte toujours actif à Buffy The Vampire Slayer. Rompue aux projets alternatifs et indé (Critikat, Clap!), elle croit fermement en la nécessité de voix différentes et plurielles pour penser la fiction et donc mieux penser le monde. Incurable idéaliste, elle croit aussi en l'avenir (quelle folle idée!) et passe donc beaucoup de temps à enseigner, du collège à l'université, en lettres modernes et études cinématographiques. Parfois elle dort un peu, participe à des podcasts, écrit, invente des festivals, participe à des comités de sélection, voyage...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *