Films

Une jeunesse allemande : du rêve au cauchemar

Retour sur le développement de la « bande à Baader » ou « groupe Baader-Meinhof » de 1965 à 1977, Une jeunesse allemande explore un système de violence, mais pas un de ces systèmes qu’on rejetterait instantanément. Le travail impressionnant de Jean-Gabriel Périot sur les archives conduit à la construction d’un film au propos édifiant et subtil, pour nous interroger avec force sur notre rapport au terrorisme. Un film discret et pourtant essentiel.

Les membres de la Fraction Armée Rouge croient d’abord à la force des images, multipliant les happenings cinématographiques pour donner une portée médiatique à leur engagement militant. Mais quand l’action artistique et intellectuelle ne suffit plus, le groupe d’extrême-gauche se radicalise. Finis les débats à la table face à des politiciens d’un autre temps. La lutte armée et les attentats meurtriers deviennent les étendards d’une équipe oubliant peu à peu les dommages collatéraux dans leur mission politique et sociale. Sans commentaire, avec des documents bruts, Une jeunesse allemande reconstitue de façon minutieuse le glissement inéluctable d’individus brillants vers une certaine forme de folie, tout en soulignant l’importance des médias – et surtout de la télévision – dans la scénarisation et la diabolisation du mouvement.

En décortiquant le parcours d’Ulrike Meinhof, Andréas Baader, Gudriun Ensslin et les autres; c’est aussi une certaine histoire de l’Allemagne aux portes des « années de plomb » que le film dessine sans ambages, pour exposer toutes les ambivalence d’une société sclérosée par son passé nazi. Implacable, le montage des archives décrit un mouvement en flux tendu vers la destruction des corps et des âmes, dans un monde en prise avec l’ambivalence de son rapport à son propre passé. Une jeunesse allemande interroge, bouscule, bouleverse, révélant au passage le rôle crucial des femmes (Meinhof, Enslinn) dans ce mouvement radical, dont les enjeux résonnent aujourd’hui avec force.

Réalisé par Jean-Gabriel Périot. Nationalité : française. Durée : 1h33. Distribution : UFO Distribution. Récompensé au Cinéma du Réel (Prix SCAM du Jury International / prix des lycéens). Sortie en salles : 14 octobre 2015.

—————-

Découvrez les films courts de Jean-Gabriel Périot sur www.jgperiot.net et sur grand écran le jeudi 15 octobre à 20h au Reflet Médicis (Paris) dans le cadre des Rendez-vous Critikat.

Carole Milleliri

À dix ans, Carole est sûre d’une seule chose : l’unique endroit où elle se sent bien, c’est dans une salle de cinéma. Peu après, elle tombe aussi dans le bain des séries avec The X-Files, puis plonge littéralement avec Buffy The Vampire Slayer. Aujourd’hui, elle partage son temps entre enseignement, critique, programmation et écriture de scénarios.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *