Gabriel Perron

Ayant côtoyé dans sa jeunesse les zombies et autres serial killers, Gabriel n'a aucun problème avec les freaks. Passionné de cinéma de genre, de films subversifs ou provocateurs, ce jeune homme peut quand même verser sa larme devant "Eternal Sunshine Of The Spotlight Mind", être touché par la grâce du cinéma de Malick ou pleurer de rire devant un film des frères Coen... Aimer le cinéma dans toute sa diversité ? Oui.

  • orange-mécanique-by-les-ecrans-terribles
    Souvenirs, souvenirs

    Le monde d’Alex : Orange mécanique

    Nous sommes en 1994, à Avignon, chez mon père et je m’ennuie terriblement du haut des mes 13 ans. Je ne fais que lire La Peau sur les os de Stephen King en buvant des diabolos menthe à m’en rendre malade. Ma culture cinéphile est limitée : la quasi-majorité des classiques de l’horreur et quelques films d’action où JCVD défonce à coups de tatanes des gros-méchants-très-méchants. Donc en ce fameux jour…

  • legion_saison2
    Séries

    Legion saison 2 : Le Rêve du mutant

    Créée par Noah Hawley (le papa de la  superbe série Fargo, à voir absolument si ce n’est déjà fait) et diffusée sur OCS depuis avril 2017,  Legion est une série pas vraiment comme les autres. Volontairement et avec jubilation, elle déconcerte en ne cherchant pas à prendre par la main le spectateur pour  lui montrer le chemin d’une narration basique et codifiée. A bas les intrigues scénarisées comme du papier…

  • Cinéma,  Films

    L‘Homme qui pleurait Don Quichotte

    Cela fait 25 ans que j’attends ce moment. Cet instant fatidique où je suis confortablement installé dans le fauteuil et où les lumières vont s’éteindre, me plongeant dans de délicieuses abysses cinéphiliques. La salle est climatisée, personne n’est assis à côté de moi, je ne vais pas subir les désagréments de gens bizarres ou mal élevés. Non, je suis enfin prêt à découvrir le nouveau long métrage de Terry Gilliam,…