• le-colocataire-marco-berger-03
    Chéries-Chéris

    Chéries-Chéris : Le colocataire de Marco Berger, étude de cas

    Le Festival Chéries-Chéris, c’est fini pour cette année, mais chez les Écrans Terribles, certains y pensent encore… Hugo Bouillaud est déjà revenu sur le cas épineux d’Après la nuit, ébloui par une édition aux propositions pour le moins surprenantes (jetez un œil au synopsis de Brève histoire de la planète verte de Santiago Loza). Parmi les films découverts grâce à Chéries-Chéris, il y en a un autre qui a pas…

  • Après la nuit by Les Ecrans Terribles
    Chéries-Chéris

    Chéries-chéris : une montagne de l’autre

    Le visionnage en avant-première de quelques films du Festival Chéries-Chéris, à titre d’amuse-bouche, ne m’a donné qu’une envie : me rendre sur place pour découvrir en salle quelques-unes des œuvres programmées par ce festival autoproclamé « LGBTQ & +++ ». Première étape difficile (les habitués de festivals compatiront) : arriver à choisir parmi une programmation variée et très concentrée, bien qu’étendue sur plus d’une semaine. Deuxième étape : se laisser surprendre…

  • Courts métrages,  Festivals

    Le cœur de Pierre : au cœur d’un monde d’objets

    Ce court métrage réalisé par Olivier Binder nous raconte l’histoire de Pierre, homme solitaire qui boit pas mal, fume pas mal, joue pas mal au poker en ligne, et dont on comprend qu’il a un jour eu une famille. Son existence est à la limite du sordide : son alimentation se compose essentiellement de gros steaks, il s’étouffe avec l’eau de son bain, et puis il boit pas mal, et…

  • Festivals

    Festival Atmosphères : le Bangladesh à Courbevoie

    Ce qui est pratique avec le cinéma, c’est qu’il n’y a pas forcément besoin d’aller à l’autre bout du monde (Berlin, Cannes, et autres Trouville-sur-mer…) pour voyager. Parfois il suffit de traverser quelques rues pour découvrir qu’on a un sympathique festival de cinéma dans son quartier !  En l’occurrence je parle du Festival Atmosphères de Courbevoie, que vous connaissez probablement si vous êtes ici (puisqu’il s’agit de notre partenaire historique depuis…

  • Festival Off Courts

    Off-Courts, 20ème / #5 / On n’est pas bien là ?

    Eh bien le bonjour ! Dans mon précédent billet, j’avais fait la promesse “on se revoit demain”… et pourtant, des jours après… comme quoi, il faut éviter de formuler des promesses, car on ne les tient jamais. Pour ma peine, je m’en vais vous narrer le récit de mes DEUX dernières journées à Off-Courts (le festival de courts français, québécois et européens, à Trouville (pour ceux qui n’auraient vraiment rien…

  • Festival Off Courts,  Festivals

    Off-Courts, 20ème / #4 / Programme corps et esprit

    Eh bien coucou. Mes chers amis, quel honneur de vous retrouver pour ce quatrième papier ! C’est toujours signé Hugo, l’agent toujours double des Écrans très très Terribles, toujours en direct de Off-Courts, le Festival, oui oui, celui à Trouville !  Aaah Trouville… Trouville-sur-mer, Trouville-la-belle, Trouville City, « la grande tarte aux pommes » comme on l’appelle, la ville qui ne dort jamais ! Et ça tombe bien : quitte à ne pas dormir, autant voir…