• L'Envolée by Les Ecrans Terribles
    Films

    3 bonnes raisons d’aller voir L’ENVOLÉE d’Eva Riley

    Une jeune fille de 14 ans perdue dans son quotidien, un père désintéressé, une passion sportive et soudainement, un demi-frère inconnu qui débarque. L’Envolée de la réalisatrice écossaise Eva Riley nous entraîne dans une chronique adolescente aux couleurs (et à l’accent) enchanteurs. On vous donne trois raisons de vous laisser tenter. 1°/ Parce qu’on parle finalement assez peu d’adolescence à travers des relations frères / soeurs Les coming-of-age nous ont…

  • Cinéma

    Be Natural, de Pamela B. Green : Réparations

    Quand je rencontre Pamela B. Green le 8 mars dernier, le confinement n’est pas encore décrété en France et il règne une atmosphère étrange dans Paris. Mais il en faut plus pour déstabiliser l’énergique réalisatrice de Be Natural qui enchaîne les interviews dans un hôtel de la rive gauche. Elle me tend son coude dans le respect des gestes barrières et insiste pour m’offrir un verre d’eau dans un français…

  • Films

    Trois raisons de découvrir « Jeunesse Sauvage »

    Qu’il est bon de pouvoir enfin retrouver le chemin des salles obscures ! Entre ressorties et nouveautés, la programmation de cette semaine du 22 juin se veut riche et variée. Nous vous donnons donc pour l’occasion trois raisons de découvrir l’une des sorties de la semaine : Jeunesse Sauvage, drame sétois sur le déterminisme social. LE PITCH : Raphaël (Pablo Cobo), chef d’une bande de jeunes voleurs de rues, voit son…

  • mon-nom-est-clitoris-ls-ecrans-terribles
    Films

    “Mon nom est clitoris” : gros sujet, l’air de rien

    Longtemps ignoré, souvent caché, parfois encore mutilé, le clitoris a connu un destin chaotique. Depuis quelques années, activistes et simples mortelles s’affairent pour lui redonner sa juste place dans les discours comme dans la vie. C’est le cas des réalisatrices de Mon nom est clitoris qui en font le point de départ d’un recueil de paroles intimes. Alors, le clitoris : guide suprême du monde de demain ? En septembre…

  • Cinéma

    Body & Soul

    Le 8 mai dernier sortait sur Netflix la série The Eddy, dernière création du réalisateur Damien Chazelle (Whiplash, La La Land). C’était pour nous une occasion rêvée de parler du jazz. Multiple et monumental, le jazz qui délia autrefois la langue du cinéma semble s’être depuis éclipsé en coulisses. Pourtant, en regardant par le trou de la serrure du club de Chazelle, on peut encore entre-apercevoir ses couleurs, l’influence d’un…

  • Cinéma

    Eyes Wide Shut

    Edito juin 2020 “Enfin il se passe quelque chose de politique!”. C’est ainsi, dans les pages de Libération, qu’Adèle Haenel se remémore sa réaction à la prise de la parole d’Aïssa Maïga lors de la dernière cérémonie des César. Quatre mois plus tard, alors que la France se mobilise autour de la question des violences policières et du racisme endémique qui la ronge depuis des années, le monde du cinéma…