• Cannes 2022,  Films

    Cannes 2022 l Jour 2 : Gardons l’espoir intact (c’est l’anguille qui l’a dit)

    L’un des plaisirs de Cannes est d’avoir très peu d’informations sur les films. Bon nombre d’entre eux n’a ni bande annonce ni affiche et se contente d’une simple photo en guise d’appât. On se fie alors au résumé, à la réputation de celui ou celle qui réalise mais surtout à notre flair, ce qui donne potentiellement lieu à de bonnes surprises comme celles que j’ai eues ce matin. Alors on…

  • Cannes 2022,  Films

    Cannes 2022 l Jour 1 : Un monde à sauver

    On peut se considérer gâtés d’avoir eu deux éditions du Festival de Cannes en moins d’un an. Si la sélection globale semble de toute aussi bonne tenue, l’édition 2022 sera peut-être moins chaude qu’en 2021 où elle avait exceptionnellement eu lieu en juillet pour cause de… De quoi déjà ? On ne sait plus, on a oublié. Ça paraît loin tout ça. Et puis, c’est un peu le principe, à…

  • Cannes 2021,  Cinéma,  Films

    Nitram : No gun, no pain

    Présenté en Compétition au Festival de Cannes 2021, Nitram est reparti avec le Prix d’Interprétation Masculine pour la performance intense de Caleb Landry Jones. En renouant avec la mise en scène de son premier long métrage Les Crimes de Snowtown (2011), Justin Kurzel livre un thriller glaçant et percutant inspiré du massacre de Port-Arthur le 28 avril 1996 en Tasmanie. Milieu des années 1990, en Australie. Nitram (Caleb Landry Jones)…

  • Cannes 2021,  Cinéma,  Films

    Bruno Reidal : Lutter contre soi-même

    Après une dizaine de courts métrages, Vincent Le Port passe au format long avec le dérangeant Bruno Reidal. Le réalisateur rennais dresse le portrait véridique et glaçant d’un jeune homme torturé face à ses pulsions meurtrières, liées à son obsession pour la masturbation. Critique à chaud avec quelques spoilers.  Cantal, France. 1er Septembre 1905. Bruno Reidal (Dimitri Doré), un séminariste de dix-sept ans, est arrêté pour le meurtre par décapitation…

  • Cannes 2021,  Cinéma,  Films

    Petite Nature : La Grande Évasion

    Article mis à jour le 9 Mars 2022. Après Party Girl (2013), écrit et réalisé aux côtés de Marie Amachoukeli et Claire Burger, Samuel Theis revient en solo dans les salles obscures avec Petite Nature. Dans ce deuxième long métrage, le réalisateur continue de mettre en lumière la classe populaire basée dans sa ville natale de Forbach dans un drame social pudique et rebelle d’une grande authenticité. Critique à chaud…

  • Cannes 2021,  Cinéma,  Films

    Rien à Foutre : Air Blues

    Après avoir réalisé à quatre mains le documentaire D’un Château à l’Autre (2018), Emmanuel Marre et Julie Lecoustre se retrouvent pour leur premier long métrage baptisé Rien à Foutre. Porté par une Adèle Exarchopoulos au minois fatigué, ce drame aérien en deux actes nous offre un décollage captivant mais un atterrissage en longueur. A 26 ans, Cassandre (Adèle Exarchopoulos) est hôtesse de l’air dans la compagnie low cost Wing. Vivant…