• Cannes 2022,  Cinéma,  Films

    Eo : Âne, mon âne, ne vois-tu rien venir ?

    Ému aux larmes lors de la découverte de Au Hasard Balthazar (1966) de Robert Bresson, Jerzy Skolimowski n’a depuis jamais été autant bouleversé au cinéma. Le réalisateur polonais a donc décidé d’en faire un remake, sobrement intitulé Eo (qui signifie « hi-han » en polonais), auréolé du Prix du Jury au Festival de Cannes 2022.  Souvent catalogué de têtu et bête, c’est pourtant bien un âne qui est le protagoniste…