• grace-a-dieu-by-les-ecrans-terribles
    Films

    Grâce à Dieu : le charme discret de l’emprise

    Installé depuis quelques années à une place incontournable auprès du grand public, le cinéma de François Ozon semblait avoir choisi la voie de la virtuosité érudite, peut-être parfois un peu vaniteuse. Avec Grâce à Dieu il saute le pas de l’engagement et s’élance sur un chemin de vérité et de rédemption à la fois moral et cinématographique. Et s’il fait mine d’abandonner sa brillance, Ozon réalise là son film à…

  • berlinale-palmares-by-les-ecrans-terribles
    Berlinale,  Podcast

    [Podcast] Les Ecrans Terribles chez les Ours – Bonus Palmarès

    Voici un épisode bonus sur la Berlinale 2019, où notre attention s’est principalement concentrée sur la Compétition pour cette année ( et cette année seulement). On revient sur la cérémonie de remise de prix : son ambiance, des ours (or, argent, peluche), ses moments attendus, ses mauvaises surprises et ses quelques satisfactions. Palmarès Compétition Ours d’or du meilleur film : Synonymes (Synonyms) de Nadav Lapid. Producteurs : Saïd Ben Saïd, Michel Merkt Ours d’argent,…

  • Grâce à Dieu by Les Ecrans Terribles
    Berlinale

    [🇬🇧] Grâce à Dieu by François Ozon : If only it was a better film

    Turns out child abuse is the hot trend of the festival… I hadn’t realised that when I saw this though, I was voluntarily uninformed and therefore wholly unprepared for the subject matter. Turns out I actually appreciated what it laboured to say and show about a deep running trauma that still seems much too far from the public conversation. Unfortunately I didn’t appreciate the filmic side of this picture as…

  • SYSTEMSPRENGER by Les Ecrans Terribles
    Berlinale

    Berlinale #3 : Emportée par les flots

    Ce samedi matin, il fait gris et il pleut sur Berlin… Alors, très vite, je suis rattrapée par ma lumino-dépendance. La journée d’hier a été dure dans ce qu’elle a charrié d’émotions et de souvenirs. Une enfant ballotée par le système, traumatisée et perdue, que les adultes essaient d’aider mais n’écoutent jamais. Une enfant fragile mais effrayante, véritable bombe à retardement, dont la présence demeure une menace permanente et bien…

  • Berlinale,  Podcast

    [Podcast] Les Ecrans Terribles chez les ours – Berlinale #2

    Aujourd’hui, en direct de la 69e Berlinale, on revient pour vous sur quatre films :  Systemsprenger (System Crasher) de Nora Fingscheidt, Grâce à Dieu de François Ozon, Öndög de Wang Quan’an en compétition et Nos Défaites de Jean-Gabriel Périot en section Forum. On a enregistré dans les conditions du direct, d’un bloc ! Donc nous vous offrons un épisode 100% authentique, plein de passion, de surprise, d’émerveillement et aussi de frustrations, de déceptions, de grincements de…