• Cinéma,  Été & Cinéma,  Films

    Baden Baden : Été caniculaire à Strasbourg

    Cet article a été initialement publié le 4 Mai 2016 à l’occasion de la sortie en salles du film. Il est réédité sous sa version originale pour la thématique Été & Cinéma 2021. Après deux courts métrages primés, Baden Baden clôt le triptyque de Rachel Lang sur le thème du passage de l’adolescence à l’âge adulte. La réalisatrice strasbourgeoise livre un premier long métrage naturaliste et rafraîchissant, avec des choix…

  • Films,  Streaming

    Comment Je Suis Devenu Super-Héros : AmbitionMan

    Depuis la mise en ligne de sa première bande-annonce en Octobre 2019, Comment Je Suis Devenu Super-Héros, hybride made in France qui sort sur Netflix suite aux aléas du COVID, attise une vive curiosité. Esthétique travaillée, casting aussi improbable qu’impeccable, et budget de 15 millions rivalisant difficilement avec les productions Marvel, l’adaptation éponyme du roman de Gérard Bronner par Douglas Attal tient-elle toutes ses promesses ? Verdict ci-dessous.  Paris 2020.…

  • Focus

    Swann Arlaud en quatre prestations

    Lentement mais sûrement, Swann Arlaud se forge une carrière discrète mais prometteuse dans le paysage cinématographique français. Il a depuis ses débuts un goût certain pour les personnages dramatiques, mais revêt cette semaine une facette plus légère et comique dans Perdrix d’Erwan Le Duc. Un film qui nous a donné envie de revenir sur quatre prestations majeures de sa filmographie. Martin dans Crawl (2012) de Hervé Lasgouttes Dans ce drame en…

  • Cannes 2019

    Si chouette Perdrix

    -Article initialement publié dans le cadre du Festival de Cannes. Film en salles le 14 août 2019 – Pour son originalité, son honnêteté dans la représentation des femmes mais aussi pour sa manière de s’affranchir des canons du film d’auteur, Perdrix nous a tout simplement transportés. « J’avais l’impression qu’on trouvait quelque chose quand on avait peur de ce qu’on faisait » confie Erwan Le Duc. Au vu des premières images de…

  • grace-a-dieu-by-les-ecrans-terribles
    Films

    Grâce à Dieu : le charme discret de l’emprise

    Installé depuis quelques années à une place incontournable auprès du grand public, le cinéma de François Ozon semblait avoir choisi la voie de la virtuosité érudite, peut-être parfois un peu vaniteuse. Avec Grâce à Dieu il saute le pas de l’engagement et s’élance sur un chemin de vérité et de rédemption à la fois moral et cinématographique. Et s’il fait mine d’abandonner sa brillance, Ozon réalise là son film à…