Touche-à-tout, Camille a écrit et réalisé plusieurs courts métrages, et tenu différents postes sur des projets courts (première assistante, chef opératrice, cadreuse, scripte, photographe de plateau). Elle officie également en tant que directrice de casting sur des courts et moyens métrages. En parallèle, elle écrit pour Les Ecrans Terribles et Boum! Bang!, photographie compulsivement tout ce qui l’entoure, et voue un culte inexplicable aux ratons laveurs et au groupe The Clash, entres autres.

  • Notre année 2020

    Camille Griner : « Passion procrastination. Passion séries. »

    Ô 2020, je me rappellerai de toi sois-en certain, et je te quitte avec entrain pour 2021. Je pourrai dire à mes enfants que j’en étais lorsque cette année sera évoquée dans l’un de leurs cours d’Histoire. Et nous pourrons en rire à ce moment-là, espérons-le ! Les confinements et couvre-feux dont on ne voit plus le bout commencent à être longs, mais ces événements ont aussi été une formidable opportunité…

  • des-hommes-sans-loi-by-les-ecrans-terribles
    Focus

    Gary Oldman en sept rôles

    Oscillant constamment entre grosses productions et projets plus indépendants, Gary Oldman sera le 4 décembre à l’affiche de Mank de David Fincher sur Netflix. Aujourd’hui âgé de 62 ans, le comédien britannique Gary Oldman foule les plateaux de tournage depuis le début des années 1980. Adepte des transformations physiques, il est notamment connu pour ses rôles de méchants au cinéma, qu’il s’agisse de Lee Harvey Oswald dans JFK (1991), du…

  • sister-by-les-ecrans-terribles
    Films

    SISTER : L’ange mythomane

    Le deuxième long métrage de Svetla Tsotsorkova compte l’histoire de Rayna, jeune femme au quotidien morne et à forte tendance mythomane. Non sans quelques bémols, Sister séduit grâce à sa lumineuse interprète principale et ses quelques jolies trouvailles.  Rayna (Monika Naydenova) est une jeune fille au tempérament explosif et au visage d’ange. Avec sa mère (Svetlana Yancheva) et sa sœur (Elena Zamyarkova), elles tentent de survivre en fabricant des figurines…

  • Locals-Only-by-Les-Ecrans-Terribles
    Festivals,  PSSFF 2020

    PSSFF #3 : Clap de fin

    Dernier jour du Paris Surf & Skateboard Film Festival qui s’est une nouvelle fois avéré riche et réjouissant malgré les masques « cache sourire » ! La bonne humeur est là, et l’équipe nous fait voyager aux quatre coins du monde. Le programme est chargé ce dimanche, avec deux sessions de projections de courts métrages (une première à 14h30, la seconde à 18h30) ainsi que la projection du quatrième et dernier long métrage…

  • just-go-fucking-surfing-by-les-ecrans-terribles
    Festivals,  PSSFF 2020

    PSSFF #2 : Swell, tricks & liberté

    En ce troisième et avant-dernier jour du Paris Surf & Skateboard Film Festival, place à la compétition internationale de courts métrages ! Au programme de ce samedi, Just Go Fucking Surfing et What You Did There Was Amazing, deux films courts qui traitent de la place de la femme dans le milieu du surf et du skateboard, suivi en fin de journée de Rom Boys : 40 Years of Rad, troisième…

  • Outdeh-by-les-ecrans-terribles
    Festivals,  PSSFF 2020

    PSSFF #1 : Voyage, voyage

    La COVID-19 n’aura pas raison du Paris Surf & Skateboard Film Festival (PSSFF), qui reprend ses quartiers au cinéma l’Entrepôt du 24 au 27 septembre 2020 à Paris. Après avoir interrogé la place des femmes dans le skate et le surf l’an dernier, la cinquième édition du PSSFF nous promet voyage, liberté et solidarité grâce à une programmation à nouveau riche et variée. On a pu jeter un oeil à…