• Cho-Yeo-jeong-Parasite
    Cannes 2019

    Un premier Cannes loin des privilèges : éclats de cinéma, émois, tracas

    Journal cinéphile de Marie Labiste. J’aime le cinéma depuis l’enfance, mais c’est à l’adolescence que cette passion s’est affirmée, avec Down by Law de Jarmusch que je suis allée voir entre deux cours au lycée. Puis il y eut les cassettes empruntées en cachette, Taxi Driver ou L’Exorciste. Depuis janvier 2018, je fais partie du comité de sélection du 32! Ciné, un ciné-club de quartier situé dans le sud du…