• la-paranza-dei-bambini-by-les-ecrans-terribles
    Berlinale,  Podcast

    [Podcast] Les Ecrans Terribles chez les Ours – Berlinale #6

    Musique : Bernard Madoré. Journée éprouvante. STOP Quatre projections et trois lieux. STOP Podcast sauvage en mode « walk and talk ». STOP On n’est pas venues pour souffrir. STOP Ce podcast enregistré entre chaque projection – dans le salles, les couloirs, la rue, les transports en commun – vous offre un aperçu encore plus authentique que d’habitude du quotidien à la Berlinale. Nous revenons sur : Ich war zuhause, aber (I was…

  • repertoire-des-villes-disparues-by-les-ecrans-terribles
    Berlinale,  Podcast

    [Podcast] Les Ecrans Terribles chez les Ours – Berlinale #5

    Musique : Bernard Madoré Cet épisode de podcast se place sous le signe de la déception, de l’usure, de l’exaspération. Nous parlons longuement de Répertoire des villes disparues de Denis Côté (en Compétition) et Jessica Forever (Caroline Poggi et Jonathan Vinel), deux films qui posent problème sur bien des points et de bien des façons. Autant dans ce qu’ils révèlent de leurs intentions, ou plutôt du flou ou de l’absence d’intentions…

  • Grâce à Dieu by Les Ecrans Terribles
    Berlinale

    [🇬🇧] Grâce à Dieu by François Ozon : If only it was a better film

    Turns out child abuse is the hot trend of the festival… I hadn’t realised that when I saw this though, I was voluntarily uninformed and therefore wholly unprepared for the subject matter. Turns out I actually appreciated what it laboured to say and show about a deep running trauma that still seems much too far from the public conversation. Unfortunately I didn’t appreciate the filmic side of this picture as…

  • Petrunjia by Les Ecrans Terribles
    Berlinale,  Podcast

    [Podcast] Les Ecrans Terribles chez les Ours – Berlinale #4

    Voilà le quatrième épisode de notre podcast où règne la spontanéité de l’enregistrement dans les  conditions du direct, où la fatigue se fait sentier et où la journée se divise en deux, pour le pire  et pour le meilleur ! On cause de Mr Jones de Agniezka Holland (sortie non datée en France) et God Exists, Her name is Petrunija de Teona Strugar Mitevska (en salles le 1er mai 2019). On…

  • SYSTEMSPRENGER by Les Ecrans Terribles
    Berlinale

    Berlinale #3 : Emportée par les flots

    Ce samedi matin, il fait gris et il pleut sur Berlin… Alors, très vite, je suis rattrapée par ma lumino-dépendance. La journée d’hier a été dure dans ce qu’elle a charrié d’émotions et de souvenirs. Une enfant ballotée par le système, traumatisée et perdue, que les adultes essaient d’aider mais n’écoutent jamais. Une enfant fragile mais effrayante, véritable bombe à retardement, dont la présence demeure une menace permanente et bien…

  • Berlinale,  Podcast

    [Podcast] Les Ecrans Terribles chez les Ours – Berlinale #3

    Un troisième épisode de podcast où la grogne monte crescendo contre les propositions du jours au sein de la compétition : Der Boden unter den Füßen (The Ground beneath My Feet) de Marie Kreutzer, Ut og stjæle hester de Hans Petter Moland, Der Goldene Hanschuh (The Golden Glove) de Fatih Akin. On a aussi fait un petit tour du coté des courts métrages avec le programme Berlin Shorts II – Calling the spirits, dont…