• Champs-Elysées Film Festival 2018,  Films

    C’est qui cette fille, l’OVNI ciné de cet été ?

    Présenté comme « l’anti-comédie romantique de l’été », C’est qui cette fille s’est offert une belle avant-première à guichets fermés au Champs-Elysées Film Festival cette semaine. Derrière un pitch assez classique (une jeune femme se met à harceler un homme dont elle est irrémédiablement tombée amoureuse) se cache un petit ovni franco-américain qui séduit autant qu’il désarçonne. Explications. Ce qui nous a intrigué, avec C’est qui cette fille, c’est avant tout son…

  • Champs-Elysées Film Festival 2018,  Interviews

    Le cinéma au ras des flots : rencontre avec Didier Nion

    « Naufragé volontaire », c’est d’abord le titre d’un ouvrage d’Alain Bombard, le célèbre médecin qui traversa l’Atlantique à bord d’un canot pneumatique, sans eau ni provisions, déterminé à prouver qu’il est possible de survivre en mer – avec les bons gestes. Un pari fou, qui inspira à Didier Nion son film éponyme, dont on vous parlait la semaine dernière. Dans le cadre du Champ-Elysées Film Festival, nous l’avons rencontré. Retour sur une…

  • Champs-Elysées Film Festival 2018,  Festivals

    Champs-Elysées Film Festival : Black lives matter, bordel !

    Avec l’avènement des réseaux sociaux et du partage d’informations à la seconde, certaines questions sociales ont récemment gagné en visibilité. Depuis quelques années, la situation des Afro-américains et le racisme latent inquiètent et gagnent une médiatisation légitime. Get Out, Fruitvale Station, Luke Cage, Chi-Raq et bien d’autres sont le reflet de ces inquiétudes. Être noir aux Etats-Unis, même en 2018, constitue encore et toujours un risque. Le quotidien des Afro-américains…

  • Naufragé Volontaire by Les Ecrans Terribles
    Champs-Elysées Film Festival 2018,  Festivals

    Champs-Elysées Film Festival : une histoire de temps

    Pour cette première journée, le Champs-Elysées Film Festival attaque fort avec deux films indépendants français présentés en compétition officielle. Bien que diamétralement opposés, Naufragé volontaire et La Trajectoire du homard nous parlent de solitude et d’étouffement, mais aussi du temps qui passe, bien trop vite ou trop lentement. Et témoignent de la vitalité des jeunes auteurs français, ceux-là même qui n’arrivent pas à se frayer un chemin jusqu’aux salles de…