kidding-les-ecrans-terribles
Séries

Kidding : Fini de rire

La série de Dave Holstein (Weeds) marque le grand retour de Jim Carrey et ses retrouvailles avec Michel Gondry. On reste cependant sur notre faim.

Depuis plusieurs années, Jim Carrey s’effaçait progressivement des écrans, bien loin de sa grande période de gloire, de The Mask au Truman Show. C’est sur le petit écran qu’on le retrouve avec la première saison de la série Kidding dont il tient le rôle principal. Il y est rejoint par le réalisateur Michel Gondry, qui lui avait offert un de ses plus beaux rôles dans Eternal Sunshine of The Spotless Mind. Dans Kidding, série créée par Dave Holstein et produite avec Gondry, Jim Carrey est Jeff « Mr Pickles », un populaire et très gentil animateur d’émission pour enfants. Son existence se trouve ravagée par la mort d’un de ses fils dans un accident, et la séparation avec sa femme qui s’en est suivi. Il veut alors réaliser une émission sur la mort tandis que son producteur, qui est aussi son père, ne sait plus comment l’aider.

Bien loin de ses rôles outranciers, Jim Carrey incarne un personnage dont la candeur est rongée par la douleur. La partition, même parfaitement réalisée, a finalement un air de déjà-vu. Jeff Prickles est un homme qui s’est peu à peu coupé de la réalité, avant qu’elle ne le rattrape. Difficile de ne pas se souvenir des rôles d’Andy Kauffman dans Man on the Moon ou de Joel dans Eternal Sunshine of The Spotless Mind interprétés par l’acteur.

kidding-les-ecrans-terribles
Allen Cole, Juliocesar Chavez, Julitta Dee Scheel. Photo : Erica Parise ©SHOWTIME

Kidding tente d’interroger la place de la gentillesse dans la violence de notre monde, sans jamais parvenir à une véritable pertinence. Si la série réussit à injecter une certaine ironie, elle place ses personnages dans un désespoir qui paraît tout aussi artificiel que les émissions de télévision de Mr Pickles. Parmi les quatre premiers épisodes (sur dix) que nous avons pu voir, la narration semble trop balisée, et le format sériel se révèle assez peu propice.

Producteur de la série, Michel Gondry signe la réalisation de six épisodes dont le pilote et parvient à mettre en place une belle atmosphère de sombre irréalité, hantée par le deuil et la douleur. On retiendra également l’excellente prestation d’une autre revenante, Catherine Keener, dans le rôle de Deirdre, sœur de Jeff et marionnettiste sur son émission. Elle compose avec contrastes une femme qui doit affronter une crise maritale, la douleur de son frère et la difficulté de continuer à travailler.

On attendra la suite pour savoir comment évoluent les personnes et si cette histoire nous révèlent des surprises.

Kidding. Série créée par Dave Holstein, produite par Michel Gondry et Dave HolsteinSaison 1 : 10 épisodes de 30 minutes. Avec : Jim Carrey, Catherine Keener, Frank Langella, Judy Greer… Diffusion USA : Showtime. Diffusion France : à partir du mardi 11 septembre sur Canal Plus séries à 22h40.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *