Focus

Swann Arlaud en quatre prestations

Lentement mais sûrement, Swann Arlaud se forge une carrière discrète mais prometteuse dans le paysage cinématographique français. Il a depuis ses débuts un goût certain pour les personnages dramatiques, mais revêt cette semaine une facette plus légère et comique dans Perdrix d’Erwan Le Duc. Un film qui nous a donné envie de revenir sur quatre prestations majeures de sa filmographie.

Martin dans Crawl (2012) de Hervé Lasgouttes

Dans ce drame en terre bretonne, Swann Arlaud interprète Martin, un jeune homme voleur enchaînant les petits boulots. Alors qu’il fréquente depuis peu la solitaire Gwen, son quotidien bascule lorsque celle-ci lui annonce être enceinte de lui… Si le film n’échappe pas à un surplus mélodramatique lors de certaines séquences, il est cependant sauvé par les prestations des deux comédiens principaux : Arlaud, qui parvient à rendre son personnage aussi agaçant que touchant, et Nina Meurisse (Complices, Je suis un soldat), toute en justesse dans son rôle de jeune nageuse en haute mer.

Jérémie Lernowski dans Ni le Ciel ni la Terre (2015) de Clément Cogitore

En Afghanistan, la section du Capitaine Bonassieu est affectée dans une vallée reculée pour une mission de contrôle et de surveillance, mais lorsque des soldats se mettent mystérieusement à disparaître, la confusion s’installe… Premier long métrage de Clément Cogitore, Ni le Ciel ni la Terre mélange les genres et questionne notre rapport à la vie et la mort. Le film a par ailleurs un casting impressionnant : Kévin Azaïs (Les Combattants, Compte tes blessures), Jérémie Renier (Cloclo, Saint Laurent), Finnegan Oldfield (Les Cowboys, Nocturama) et Swann Arlaud, évidemment. Dans ce drame fantastique, il campe brillamment le soldat Lernowski, étouffé par l’angoisse. Une nouvelle prestation tout en nuances de ce comédien lunaire.

Elisée Mayer dans Les Anarchistes (2014) d’Elie Wajeman

L’an 1899 à Paris. Le film relate l’infiltration d’un brigadier pauvre et orphelin dans un groupe d’anarchistes. Ici encore, le casting est un sans faute, qu’il s’agisse de Tahar Rahim (Un prophète, Grand Central) qui interprète le brigadier Jean Albertini, ou encore Adèle Exarchopoulos (La Vie d’Adèle, Orpheline), Guillaume Gouix (Les Hauts Murs, Jimmy Rivière) et Karim Leklou (Coup de chaud, Le Monde est à toi) qui campent les différents membres du groupe d’anarchistes. Swann Arlaud, quant à lui, s’illustre brillamment dans la peau d’Elisée Mayer, chef de clan idéaliste. Le comédien parvient à insuffler avec classe une complexité intense à son personnage de leader imprévisible qui, malgré sa force, est parfois en proie au doute. 

Pierre Chavanges dans Petit Paysan (2017) de Hubert Charuel

Récompensé de trois César en 2018 (Meilleur acteur, Meilleure actrice dans un second rôle et Meilleur premier film), ce drame tourné en Haute-Marne raconte les péripéties de Pierre, un petit paysan gérant seul son troupeau de vaches laitières. Mais lorsqu’il apprend qu’un virus décime les troupeaux, il va prendre toutes les précautions possibles pour ne pas perdre ses vaches. Swann Arlaud se révèle ici magnétique, et injecte une véritable dose d’émotions dans son personnage. L’empathie du spectateur est immédiate pour cet éleveur aussi passionné que paranoïaque. Un premier film qui a permis la naissance d’un réalisateur, mais également l’éclosion de Swann Arlaud, plus touchant que jamais.

Crédits Photo : Swann Arlaud dans Alexis Ivanovitch vous êtes mon héros © Dharamsala. 

Touche-à-tout, Camille a écrit et réalisé plusieurs courts métrages, et tenu différents postes sur des projets courts (première assistante, chef opératrice, cadreuse, scripte, photographe de plateau). Elle officie également en tant que directrice de casting sur des courts et moyens métrages. En parallèle, elle écrit pour Les Ecrans Terribles et Boum! Bang!, photographie compulsivement tout ce qui l’entoure, et voue un culte inexplicable aux ratons laveurs et au groupe The Clash, entres autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *