• Cannes 2022,  Films

    Cannes 2022 l Jour 7 : Bye Bye Cannes

    14 double espressos, 28 heures de sommeil, 4 253 applaudissements et quelques mauvais sandwichs plus tard, ma semaine cannoise s’achève. Si mon enthousiasme chevronné et la pleine conscience de mon privilège d’être ici ne m’ont pas quittés, il faut admettre que cette édition est jusqu’à présent, et de l’avis général, une année faible. S’il y eut des éditions, comme 2016 ou 2019, où les très grands films s’enchaînaient les uns…

  • Cannes 2022,  Films

    Cannes 2022 l Jour 5 – La croisière, ses muses

    Il y a des jours comme ça où l’on ne prévoit de voir que quatre films. Une flemme provoquée par la fatigue de milieu de festival sûrement. Mais quels films ! Le bilan est positivement positif avec le nouveau film de ce taquin de Ruben Ostlund. Cinq ans après sa Palme d’Or en 2017 pour The Square, il nous a concocté Triangle of Sadness, qui nous emmène à bord d’une…

  • Cannes 2022,  Films

    Cannes 2022 l Jour 4 : Son père, son héros

    Malheur, vous avez dit Miller ? Présenté Hors Compétition (tu m’étonnes), Trois Mille Ans à T’attendre est plus qu’une déception, c’est un embarrassement, surtout de la part du papa des Mad Max. Il est évident que rien dans cette histoire ne nécessitait de poireauter trois millénaires. Le réalisateur étale une avalanche d’effets spéciaux pour un résultat immédiatement daté. L’histoire, bien plate, à cheval entre les mille et une nuits et…

  • Cannes 2022,  Films

    Cannes 2022 l Jour 2 : Gardons l’espoir intact (c’est l’anguille qui l’a dit)

    L’un des plaisirs de Cannes est d’avoir très peu d’informations sur les films. Bon nombre d’entre eux n’a ni bande annonce ni affiche et se contente d’une simple photo en guise d’appât. On se fie alors au résumé, à la réputation de celui ou celle qui réalise mais surtout à notre flair, ce qui donne potentiellement lieu à de bonnes surprises comme celles que j’ai eues ce matin. Alors on…

  • Cannes 2022,  Films

    Cannes 2022 l Jour 1 : Un monde à sauver

    On peut se considérer gâtés d’avoir eu deux éditions du Festival de Cannes en moins d’un an. Si la sélection globale semble de toute aussi bonne tenue, l’édition 2022 sera peut-être moins chaude qu’en 2021 où elle avait exceptionnellement eu lieu en juillet pour cause de… De quoi déjà ? On ne sait plus, on a oublié. Ça paraît loin tout ça. Et puis, c’est un peu le principe, à…

  • Cannes 2021,  Cinéma,  Films

    Bruno Reidal : Lutter contre soi-même

    Après une dizaine de courts métrages, Vincent Le Port passe au format long avec le dérangeant Bruno Reidal. Le réalisateur rennais dresse le portrait véridique et glaçant d’un jeune homme torturé face à ses pulsions meurtrières, liées à son obsession pour la masturbation. Critique à chaud avec quelques spoilers.  Cantal, France. 1er Septembre 1905. Bruno Reidal (Dimitri Doré), un séminariste de dix-sept ans, est arrêté pour le meurtre par décapitation…