Off Courts
Festival Off Courts

Trouville Express #0 : de quoi on parle ?

Vous connaissez sûrement Deauville, Deauville et son festival du film américain, ses stars hollywoodiennes, ses paillettes et son tapis rouge … Mais à 200 mètres de Deauville se trouve un deuxième havre cinématographique : Trouville-sur-Mer.

Trouville… Derrière ce doux nom printanier se cache l’un des plus importants festivals de courts métrages de cinéma en France. Niché sur la côte normande, le festival Off-Courts accueille depuis 19 ans, au mois de septembre, une large programmation de films à destination du public et des professionnels, qui viennent en nombre. En effet, Off-Courts est le premier rendez-vous important de l’année et constitue ainsi la rentrée des producteurs/trices et réalisateurs/trices des films sélectionnés, mais aussi des acheteurs et diffuseurs qui viennent à Trouville pour voir des courts et en acquérir de nouveaux, au sein du Marché du film.

La particularité du festival est de proposer une programmation axée sur la francophonie : ainsi, les spectateurs découvrent chaque année autant de films français que de films québécois, et la compétition ouverte aux films européens (d’ailleurs titrée « Europe et francophonie ») fait la part belle aux films belges.

Affiche Off Courts 2018

Cette année, Off-Courts propose en compétition 19 films français, 19 films québécois, et 13 films européens. Le festival sélectionne également des oeuvres en hors-compétition, organisée en 4 programmes distincts : « Made in Trouville », « Séance en famille », « Normandie » et « Politik ».

Cela fait donc beaucoup de films à voir et à partager, et durant une semaine, la ville vie au rythme effervescent des projections, débats et rencontres, sans compter le tissu d’activités organisées par le festival : ateliers de création, tournage des films dits « kino », concerts…

Vous l’aurez compris : c’est un programme chargé pour un festivalier, d’autant plus qu’il y a autant de films regardés que de calva-tonic ingurgitées lors d’une semaine à Trouville. C’est là que j’interviens : votre humble serviteur, envoyé spécial d’investigation à Off-Courts, viendra braver vents et marées pour vous faire vivre de l’intérieur la vie trépidante du festival : j’irai à la rencontre des spectateurs, des équipes des films et des restaurateurs de moules-frites, armé de mon calepin, de mon sens aigüe de l’investigation et de la plus haute probité du devoir journalistique.

Pour vous, chers lecteurs, je documenterai chaque jour et inlassablement mon épopée trouvillesque. Sur Facebook, Instagram, par courriel et par fax, vous serez plongés au coeur d’un festival de courts métrages, de son organisation, de ses enjeux et de ses coulisses.  Cette aventure se conclura par un climax intense : une émission de 45 minutes sur la Web TV du festival, durant laquelle je reviendrai sur ma semaine et décernerai le célèbre et prestigieux prix de mon coup de coeur personnel.

Stay tuned !

Alexandre Lança

Alexandre Lança est scénariste et réalisateur. Il considère Oprah Winfrey et J.K Rowling comme ses mères adoptives et est l'heureux possesseur d'un Dracaufeu shiny niveau 100. Depuis 2017, il est également membre élu au bureau de la Société des Réalisateurs de Films (SRF).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *