• Cinéma,  Films

    Le Départ : L’amour en fuite

    Le Départ de Jerzy Skolimowski, Ours d’or de 1967, est à redécouvrir en salles dans une version restaurée. Ce long métrage du réalisateur de Deep End dépeint l’urgence d’une jeunesse en pleine mutation avec humour, poésie et mélancolie. Dans le cadre de sa restauration et de sa rediffusion dans la section Cannes Classiques du 71e Festival de Cannes, Le Départ de Jerzy Skolimowski sort à nouveau en salles. Cette oeuvre…

  • Cinéma,  Films

    The Mumbai Murders : La face sombre de Bombay

    Sixième long métrage d’Anurag Kashyap présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 2016, The Mumbai Murders prend source dans un terrible fait divers qui a secoué l’Inde dans les années 1960. Un thriller ultra-violent qui réfléchit la violence de l’Inde d’aujourd’hui, mais qui déçoit par ses trop nombreuses lourdeurs. The Mumbai Murders s’inscrit dans la lignée du film noir, c’est un thriller haletant, un puzzle qui se construit durant la…

  • Ultra Rêve by Les Ecrans Terribles
    Courts métrages

    Ultra Rêve : fontaine de jouvence

    « Ultra », c’est ce qui dépasse la mesure, la norme. On est prévenus. Ultra Rêve voit quatre réalisateurs plonger tête baissée dans un rêve éveillé avec trois courts métrages osés : After school knife fight de Caroline Poggi et Jonathan Vinel, Les îles de Yann Gonzalez et Ultra Pulpe de Bertrand Mandico. Une ode pop et érotique à la jeunesse. Ultra Rêve, audacieux, présente la sexualité sans détour, comme…

  • Films

    Un Couteau dans le cœur : rage d’amour et rage de mort

    Il s’agit peut-être d’un affront, mais avant l’édition cannoise de 2018, je n’avais vu ni long ni court métrage de Yann Gonzalez. Curieuse de découvrir un cinéma qu’on m’avait présenté comme sulfureux, j’ai assisté à une avant-première de Un Couteau dans le cœur… Alors, à quoi ressemble un film de Gonzalez ? Ce long métrage est un exercice qui donne une impression de déjà-vu avec une approche personnelle d’une grande…

  • Films

    Sicilian Ghost Story, une fable pour raconter la Sicile du crime organisé

    Avec Sicilian Ghost Story, Fabio Grassadonia et Antonio Piazza dépeignent la Sicile des années 90, vérolée par la mafia dont l’emprise est implacable et silencieuse. Un contexte déjà traité au cinéma, mais qui prend dans ce film des allures de fable organique au travers d’une histoire d’amour entre deux adolescents, Luna et Giuseppe. Charles Tesson, délégué général de la Semaine de la critique, a qualifié Sicilian Ghost Story de « mythe…