Morgan Bizet

Enfant du Hollywood made in eighties et des séries horrifiques de la trilogie du samedi. Fond définitivement pour le 7 ème art à l'adolescence lorsque il assiste aux projections d'Apocalypse Now, Stalker et Hana-bi au cinéma d'art et d'essai de sa ville de banlieue parisienne. On l'aurait depuis aperçu à des programmes de courts métrages de Kenneth Anger ou Stan Brakhage, dans des festivals dédiés au cinéma asiatique et bis (voire les deux en même temps), ou encore dans la fosse de concerts de black metal ou de Charli XCX.

  • Cinéma,  Films

    Grass : Aimer, exister, mourir

    Des trois films de Hong Sang-soo sortis cette année, Grass est le plus ramassé (à peine plus d’une heure) et minimaliste (un café et une ruelle de Séoul sur une journée). Derrière cette économie de temps et d’espace, le plus prolifique des réalisateurs coréens signe toutefois son œuvre la plus riche et complexe de 2018. Dans un petit café au bout d’une ruelle de Séoul, des hommes et des femmes…