• je-sors-acheter-des-cigarettes
    Courts métrages

    Je sors acheter des cigarettes : Papaoutai ?

    Je sors acheter des cigarettes, réalisé par Osman Cerfon, est un étonnant court-métrage sous forme d’enquête psychanalytique. Avec sa jolie poésie de l’absence, ce film d’animation nous plonge dans la vie intime d’un adolescent, où la banalité du quotidien s’apparente à un jeu de piste chargé de sens.  Jonathan et sa grande sœur, deux ados, se chamaillent et vivent avec leur mère dans un appartement qui semble à première vue…

  • Courts métrages,  Festivals

    Le cœur de Pierre : au cœur d’un monde d’objets

    Ce court métrage réalisé par Olivier Binder nous raconte l’histoire de Pierre, homme solitaire qui boit pas mal, fume pas mal, joue pas mal au poker en ligne, et dont on comprend qu’il a un jour eu une famille. Son existence est à la limite du sordide : son alimentation se compose essentiellement de gros steaks, il s’étouffe avec l’eau de son bain, et puis il boit pas mal, et…

  • Courts métrages,  Festivals

    Mort-Bois, une enfance de Jean Genet : Une campagne pas si tranquille

    En tant que pupille de l’assistance publique, Jean Genet est placé dans une ferme du Morvan, chez la famille Régnier. Dans ce film pastoral, on le découvre adolescent rebelle, révolté, en plein éveil social et sexuel. Rechignant à s’occuper des tâches inhérentes à la vie rurale, Jean Genet passe des moments paisibles dans ce foyer où la mère lui apporte toute l’affection dont il a besoin et lui passe tous…

  • Courts métrages,  Festivals

    L’Américaine : portrait tendre d’une femme libre

    Dans son petit village du Jura, tout le monde l’appelle l’Américaine. Émilienne aurait pu être la grand-mère du réalisateur Joachim Michaux, si elle n’avait pas ardemment voulu vivre sa vie et conquérir sa liberté de l’autre côté de l’Atlantique. “Tu penses si j’avais la frénésie de me marier à dix-huit ans… Mais pas du tout !” Émilienne a les cheveux blancs et le dos courbé. Avec un large sourire aux…

  • Très-Court-Internation-Film-Festival-1
    Courts métrages

    Très Court International Festival : très court mais très intense

    C’était un samedi ensoleillé qui touchait à sa fin, les terrasses étaient pleines, l’air était doux et le week-end prometteur… C’est dire à quel point rien n’aurait pu me rendre plus heureux et épanoui que de regarder 38 films à la suite, enfermé dans l’obscurité du Forum des Images. Vous avez bien lu, 38. Il ne s’agissait pas d’une performance d’art contemporain sadomasochiste, mais bien de la soirée de remise…

  • lucia-en-el-limbo-les-ecrans-terribles
    Courts métrages

    La Semaine de la critique côté courts : demain sera féminin

    Comme chaque année, la Cinémathèque française reprend l’ensemble de la Sélection de La Semaine de la critique du 6 au 12 juin 2019, dont la compétition courts métrages projetée en deux parties le 10 et le 12 juin. Retour sur une sélection en phase avec son temps Ce qui saute d’abord aux yeux, c’est la présence des femmes à la réalisation dans cette compétition : 6 sur 10. Et c’est…