• Cannes 2021,  Cinéma,  Films

    Suprêmes : Biopic « Authentik » ?

    Pour son septième long-métrage, Audrey Estrougo s’est lancée dans une aventure périlleuse : conter par le biais de la fiction les premières années du groupe NTM. Suprêmes a-t-il réussi à nous donner la fièvre pendant une heure cinquante-deux ? Verdict ci-dessous. 1989. Dans les cités déshéritées du 93. Quand ils ne graffent pas dans le métro ou ne dansent pas sur des bancs bétonnés, Bruno Lopes (Sandor Funtek) et Didier…

  • Cannes 2021,  Cinéma,  Films

    Les Magnétiques : Éclore en 1981

    Premier long métrage de Vincent Maël Cardona, Les Magnétiques nous conte l’émancipation d’un jeune homme après l’élection de François Mitterrand. Un film frais au doux parfum des eighties et de la new wave qui a reçu le Prix SACD à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes 2021. Début des années 1980, dans une petite bourgade provinciale française. Philippe (Thimotée Robart) vit dans l’ombre de son frère aîné Jérôme…

  • Cannes 2021,  Cinéma,  Films

    Oranges Sanguines : Attaques acides

    Jean-Christophe Meurisse compte bien secouer les salles obscures avec son deuxième long métrage Oranges Sanguines. Pour sa première plongée dans l’univers du metteur en scène, notre rédactrice Camille Griner revient sur son expérience intense face à ce film aigre en deux actes parfaitement inégaux. Une question épineuse me taraude à la sortie de la projection presse : comment parler d’Oranges Sanguines ? Une interrogation profonde et perturbante, tant le film…

  • Cannes 2021,  Cinéma,  Films

    Tre Piani : Un seul aurait suffi

    Tre Piani, qui met en scène l’histoire de trois familles au cœur d’un même immeuble, marque le retour au cinéma de Nanni Moretti après Mia Madre en 2015 et Santiago Italia en 2018. Un récit choral à l’intrigue complexe, qui peine à nous convaincre. Comme Michele Apicella interprété par Nanni Moretti dans Sogni d’oro, nous aurions envie de répondre au réalisateur que la seule chose qui avance réellement dans Tre…

  • Cannes 2021,  Cinéma,  Films

    Julie (En 12 Chapitres) : Amour & Existentialisme

    Après quatre longs métrages remarqués, Joachim Trier clôt sa trilogie sur Oslo avec son nouvel opus Julie (En 12 Chapitres). Le réalisateur norvégien dresse le portrait touchant d’une jeune femme d’aujourd’hui, qui a valu à son actrice principale le Prix d’Interprétation Féminine au dernier Festival de Cannes. Julie (Renate Reinsve) a bientôt trente ans et ne parvient pas à se fixer dans la vie. Après des études de médecine qui…

  • Cannes 2021,  Cinéma,  Films

    Bonne Mère : Lumière & Mélodie

    « Ce qui m’intéresse, c’est le réel ». Il y a plus de dix ans, dans un entretien avec Sandrine Bonnaire, Hafsia Herzi évoquait ses projets et son envie de cinéma. Ne pas en rester au jeu, mais écrire, en prenant appui sur le réel. La première version du scénario de Bonne mère, sorti cet été, était alors en cours d’écriture. Le film, qui a remporté cette année le Prix…