jim-jarmusch-les-ecrans-terribles
Focus

L’univers musical de Jim Jarmusch en six morceaux

Depuis les débuts du cinéaste américain, la musique tient un rôle à part entière dans sa filmographie. RZA, Neil Young, John Lurie ou encore Tom Waits : Jim Jarmusch a toujours su fort bien s’entourer. À l’occasion de la ressortie en salles de Stranger Than ParadiseMystery TrainDead ManPermanent Vacation, Down By Law et Night on Earth en version restaurée, Les Ecrans Terribles vous emmènent en balade dans l’univers musical du dandy mélomane.


6. The Taste of Blood dans Only Lovers Left Alive (2013)

Pour son onzième long métrage, Jarmusch s’entoure de musiciens qu’il connaît bien : Jozef Van Wissem, luthiste avec lequel il a signé deux albums, et son propre groupe de rock Sqürl. Le réalisateur a également fait appel à la chanteuse libanaise Yasmine Hamdan – qui apparaît d’ailleurs dans le film. Le résultat : une bande originale aux tonalités baroques des plus envoûtantes, parsemée de-ci de-là de morceaux oubliés des sixties qui ne gâchent rien.


5. Fast Shadow dans Ghost Dog : la voie du samouraï (1999)

Toute la bande originale du film est signée Robert Fitzgerald Diggs, aka RZA, membre fondateur du célèbre groupe Wu-Tang Clan. Celle-ci existe par ailleurs en deux versions : une américaine contenant les morceaux du film produits, mixés et arrangés par RZA avec l’aide de Wu-Tang Clan, Killah Priest et Flavor Flav, et une version japonaise (sortie en 2001) contenant des morceaux inédits de Diggs et son groupe, non présents dans le film, ainsi que l’ensemble de la partie instrumentale du film.


4. The Resurrection of Albert Ayler dans Stranger Than Paradise (1984)

Outre le fameux I Put a Spell on You de Screamin’ Jay Hawkins, la bande originale du beau Stranger Than Paradise s’accompagne de morceaux tout aussi plaisants signés des mains du saxophoniste John Lurie – qui tient également l’un des trois rôles principaux du film. Une nouvelle collaboration fructueuse entre Jarmusch et Lurie, qui se retrouveront par la suite sur Down by Law et Mystery Train.


3. Chaucer Street dans Mystery Train (1989)

Dans ce triptyque tourné à Memphis, nous retrouvons une nouvelle fois John Lurie aux manettes. Mais cette bande originale soul et rock’n’roll contient également bon nombre de pépites comme les chansons Mystery Trainet Blue Moon d’Elvis Presley, Pain in my Heart d’Otis Redding ou encore Domino de Roy Orbison. Un film à (re)voir, pour les séquences où apparaissent Screamin’ Jay Hawkins et plus encore !


2. Jockey Full of Bourbon dans Down by Law (1986)

En sélection officielle à Cannes en 1986, Down by Law signe la troisième collaboration entre Lurie et Jarmusch. Mais la bande originale contient aussi des morceaux de Tom Waits – qui interprète d’autre part le grognon Zack dans le film aux côtés de Roberto Benigni (La vie est belleCoffee and Cigarettes) et John Lurie. Un délice visuel et sonore en somme.


1. Guitar Solo, No. 5 dans Dead Man (1995)

Ne pas évoquer la bande originale de Dead Man aurait été un sacrilège ! Et pour cause, cette dernière figure incontestablement parmi les meilleures ambiances sonores de la filmographie de Jarmusch. Imaginée avec brio par Neil Young, elle regroupe des morceaux à la guitare électrique et acoustique, au piano et à l’orgue que le chanteur et guitariste canadien a directement improvisé devant les images du film. Un coup de maître !


Tout savoir sur la rétrospective Jim Jarmusch. Distrib. : Les Acacias. Date : 3 juillet 2019. Projections à Paris, à Rennes, à Poitiers, à Toulouse, à Bordeaux
Photo en Une: © Le Pacte

Touche-à-tout, Camille a écrit et réalisé plusieurs courts métrages, et tenu différents postes sur des projets courts (première assistante, chef opératrice, cadreuse, scripte, photographe de plateau). Elle officie également en tant que directrice de casting sur des courts et moyens métrages. En parallèle, elle écrit pour Les Ecrans Terribles et Boum! Bang!, photographie compulsivement tout ce qui l’entoure, et voue un culte inexplicable aux ratons laveurs et au groupe The Clash, entres autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *