• Cannes 2021,  Cinéma,  Films

    Un Monde : Fosse aux lionceaux

    Filmé à hauteur d’enfants, le premier long métrage de Laura Wandel met en images de façon quasi documentaire la violence et le harcèlement scolaire qui transforme parfois les cours d’écoles en calvaire. Un film choc qui dépeint crûment le saut des enfants dans l’arène du monde. Le film s’ouvre sur la petite Nora (Maya Vanderbeque) pleurant à chaudes larmes, accrochée fermement à son papa (Karim Leklou). C’est son premier jour…