• Cannes 2021,  Cinéma,  Films

    Bruno Reidal : Lutter contre soi-même

    Après une dizaine de courts métrages, Vincent Le Port passe au format long avec le dérangeant Bruno Reidal. Le réalisateur rennais dresse le portrait véridique et glaçant d’un jeune homme torturé face à ses pulsions meurtrières, liées à son obsession pour la masturbation. Critique à chaud avec quelques spoilers.  Cantal, France. 1er Septembre 1905. Bruno Reidal (Dimitri Doré), un séminariste de dix-sept ans, est arrêté pour le meurtre par décapitation…