top-series-2019
Dossiers

TOP SERIES 2019 : obscure lumière

Mais qu’allaient-ils donc faire dans cette galère ? Bis repetita. Choisir et classer des séries diffusées en 2019 relève d’un jeu encore plus complexe et frustrant que l’entreprise d’élire les films de l’année. Au sein de la rédaction, 13 membres se sont prêtés au jeu en proposant 74 séries pour en voir 10 élues en bout de course, le souffle coupé par l’immensité d’une production mondiale dont nous n’avons qu’une vision que fort parcellaire. Résultat : un top rédaction éclectique, à l’image des visages multiples de notre terrible communauté, des préoccupations ancrées dans le réel, quelques tendances nettement dans l’air du temps, des intérêts variés.


Évacuons tout de suite une préoccupation / frustration / critique attendue : oui, les séries US occupent une place majeure dans les tops individuels, et de fait dans le top général. Les rédacteur·ice·s des Écrans Terribles, né·e·s entre 1980 et 1998, témoignent d’une américanophilie marquée en matière de séries, liée à la façon dont les enfants de ces deux décennies ont fréquenté les séries au cours de leur initiation culturelle. En outre, même si un certain nombre de pays à travers le monde produisent des séries dignes de plus grand intérêt et que certains festivals, comme Séries Mania, s’en font chaque année la caisse de résonance, les Etats-Unis reste l’espace culturel le plus productif en la matière – si l’on ramène le nombre de séries à leur accessibilité technique et linguistique (à la différence des productions indiennes ou sud-américaines). A l’été 2019, déjà plus de 322 programmes originaux (nouvelles séries et séries en cours) étaient diffusés aux USA d’après le Hollywood Reporter. Nous n’avons pas encore de chiffres sur l’année complète, mais on redouterait presque de les connaître ! D’autant plus que la démultiplication des plateformes de streaming en cette fin 2019 et pendant l’année 2020 va encore gonfler l’offre. Pour vous donner une idée, observez donc l’évolution du profil des programmes originaux américains entre 2011 et 2018, publiée notamment par le Los Angeles Times :


Graphique-scripted-TVLATimes

Une production exponentielle, une importance de plus en plus nette des programmes en streaming, une versatilité accrue des calendriers de diffusion, des formats, des durées de saisons. Tout cela donne le tournis, d’autant plus que, pour chaque saison à découvrir, on ne parle pas d’1h30 à 2h30 de visionnage contrairement aux films… (sauf dans le cas des mini-séries aux épisodes brefs, qui permettent astucieusement d’accroître le nombre de séries vues sur une année). De ce fait la tâche du sériephile s’avère plus que jamais titanesque, incommensurable… 

Si la production américaine est écrasante en terme de volume en raison de son organisation économique et industrielle, elle doit être aussi et surtout considérée pour son incroyable rayonnement artistique. Au-delà de sa présence pandémique liée à ses capacités logistiques et à son potentiel linguistique d’exportation, elle propose une offre variée dont les flops sont éclipsés par la qualité supérieure d’un nombre certain de ses productions. Celles-ci sont porteuses d’un savoir-faire sans cesse renouvelé, riche d’une longue tradition d’écriture, de réalisation et de production. Loin du simple mastodonte qui balaierait tout sur son passage, volant éhontément la vedette à d’autres territoires de création, la production américaine rayonne à travers le monde en favorisant l’inspiration. Ainsi elle s’immisce dans la créativité de tous celles et ceux qui ont grandi avec elle et se retrouvent aujourd’hui à développer eux-mêmes des récits inédits dans leur propre territoire de production. Voilà une réalité que l’on choisit trop souvent d’oublier au profit d’une diabolisation si commune, si facile, si ancienne des productions américaines. La richesse croissante des productions européennes se nourrit certes de traditions audiovisuelles et littéraires locales mais les séries du vieux continent sont développées par des individus biberonnés aux productions US. Une culture multiple et un héritage transnational, voilà de quoi les créations européennes sont aussi imbibées, de façon plus ou moins consciente ou assumée.


Quelques faits amusants à noter

Mais quid des goûts et tendances dans les pratiques sériephiles de notre rédaction ? En recevant les tops des Terriblos, une question me taraudait forcément : comment lire leurs listes au regard de l’immensité de la production internationale justement ? Un petit sondage s’imposait pour connaître le rapport des rédacteur·ice·s au visionnage de séries, qu’il s’agisse de séries nouvellement produites cette année ou déjà en cours. Parmi les 13 participants, l’échappée impose le respect en grimpant à 99 séries vues et 59 tentatives avortées (visionnages rapidement arrêtés). Le peloton se divise en deux blocs à peu près égaux : le premier groupe visionne en moyenne 40 à 50 séries par an, le suivi de 20 à 35. D’autres se contentent d’une quinzaine de séries, à la faveur d’autres pratiques culturelles. Autant d’éléments chiffrés dont la collecte n’est pas pour but de porter un quelconque jugement sur les membres de ma rédaction, mais qui éclaire selon moi la lecture de leurs tops personnels.

Au sein d’une rédaction cisgenre, ces messieurs (au nombre de 7 parmi les 13 participants) propulsent Watchmen à une place de choix alors qu’aucune femme ne cite cette série dans son top individuel. Certaines oeuvres sont en revanche citées majoritairement par des femmes, comme la mini-série Unbelievable, mais d’autres séries atténuent les clivages genrés : les britanniques Fleabag et Sex Education. Je vous laisse libre de méditer sur le sens à donner à ces observations, comme je vous invite à multiplier le jeu des comparaisons et à enquêter vous-mêmes sur ce que les participants révèlent d’eux-mêmes à travers chacun de leurs tops. Vous noterez que les classements mentionnent la chaîne d’origine des productions listées : voilà un élément lui aussi révélateur des pratiques de la rédaction, auquel je vous invite à être attentifs lors de votre lecture…

Les tops individuels ainsi observés, la question de délivrer un top général se pose toujours – et surtout avec Les Écrans Terribles. Que ce soit pour les films ou les séries, j’ai attendu de recevoir les tops personnels avant de décider si le calcul des points en valait la chandelle. Moyenne comptable, un top général peut s’avérer moins porteur de sens que la délivrance de tops personnels. Le phénomène est particulièrement vrai dans le cas d’une rédaction comme celle des Écrans Terribles, qui réunit des personnalités aux préoccupations à la fois affirmées et variées, issus de milieux sociaux divers et d’âges fort différents (une génération sépare les benjamins des vétérans). Cette diversité fait la force de notre projet au quotidien, mais peut rendre le jeu du comptage de points un peu infructueux. Ainsi le résultat amalgamé l’an passé ne me semblait pas du tout faire sens. Il était surtout le symptôme d’un éclatement essentiel le reste du temps à l’utilité de notre média, mais presque incompatible avec le principe des classements annuels.

Cette impression est moins nette cette année mais demeure prégnante à la lecture du top général. Il en résulte tout de même la mise en valeur de sujets forts, avec des séries qui interrogent des préoccupations sociales et politiques dans un monde où la nécessité de faire exploser les normes se fait pressant; beaucoup de séries sombres, âpres, une tendance aussi au sarcasme, des plongées dans la comédie avec des séries à la portée philosophique, plus graves qu’elles n’y paraissent de prime abord. Un top comme une cristallisation d’un monde “réel” obscur où il est dur de trouver son chemin vers des brèches de lumière.

Je vois la rédaction des Écrans Terribles comme une étoile, dont le coeur abrite un intérêt commun, une passion partagée, s’étalant en multiples rayons dont les pointes semblent parfois à des années-lumières les unes des autres mais dont la distance fait toute la brillance de l’ensemble. L’étoile file sous mes yeux, je fais le voeu que nous continuions le plus longtemps possible à partager tous ensemble nos différences, nos attentes, notre curiosité, nos frustrations, nos surprises. Notre inépuisable et tentaculaire capacité à nous émerveiller.


*********

Laïss Barkouk

fleabag-by-les-ecrans-terribles
Phoebe Waller-Bridge dans Fleabag ©BBC Three / Amazon Prime

1- Fleabag / Phoebe Waller-Bridge / S2 / BBC Three
2- Euphoria / Sam Levinson / S1 / HBO
3- Unbelievable / Susannah Grant, Ayelet Waldman, Michael Chabon / mini-série / Netflix – CBS Television Studios
4- Dans leur regard (When They See Us) / Ava DuVernay / mini-série / Netflix
5- The Boys / Eric Kripke / S1 / Prime Video
6- Mytho / Fabrice Gobert / S1 / Arte
7- Big Mouth / Nick Kroll, Andrew Goldberg, Mark Levin, Jennifer Flackett / S3 / Netflix
8- Chernobyl / Craig Mazin / mini-série / HBO – Sky Atlantic
9- Tuca & Bertie / Lisa Hanawalt / S1 / Netflix
10- Mindhunter / Joe Penhall / S2 / Netflix


Arthur Bayon

chernobyl-by-les-ecrans-terribles
Chernobyl, créée par Craig Mazin ©HBO – Sky Atlantic

1- Chernobyl / Craig Mazin / mini-série /
2 Better Call Saul / Vince Gilligan et Peter Gould / S4 / AMC
3- Watchmen / Damon Lindelof / S1 / HBO
4- The Boys / Eric Kripke / S1 / Prime Video
5- Rick et Morty / Dan Harmon et Justin Roiland / S4 / Cartoon Network
6- Legion / Noah Hawley / S3 / FX
7- The Handmaid’s Tale / Bruce Miller / S3 / HBO
8- Dans leur regard (When They See Us) / Ava DuVernay / mini-série / Netflix
9- The Naked Director / Masaharu Take / S1 / Netflix
10- American Gods / Michael Green et Bryan Fuller / S2 / Starz


Anaïs Bigot

dark-by-les-ecrans-terribles
Dark de Baran bo Odar et Jantje Friese ©FR_tmdb

1- Dark / Baran bo Odar et Jantje Friese / S2 / Netflix
2- The End of the F***ing World / Jonathan Entwistle / S2 / Netflix
3- Sex Education / Laurie Nunn / S1 / Netflix
4- The Politician / Ryan Murphy, Brad Falchuk et Ian Brennan / S1 / Netflix
5- Special / Ryan O’Connell / S1 / Netflix
6- Glow / Liz Flahive et Carly Mensch / S3 / Netflix
7- Marianne / Samuel Bodin / S1 / Netflix
8- Derry Girls / Lisa McGee / S2 / Channel 4
9- Chambers / Leah Rachel et Akela Cooper / S1 /Netflix
10- Nobody’s Looking / Carolina Markowicz, Teodoro Poppovic et Daniel Rezende / S1 / Netflix


Morgan Bizet

the-oa-by-les-ecrans-terribles
The OA, créée par Zal Batmanglij et Brit Marling ©Netflix

1- The OA / Zal Batmanglij et Brit Marling / S2 / Netflix
2- Watchmen / Damon Lindelof / S1 / HBO
3- Euphoria / Sam Levinson / S1 / HBO
4- Barry / Bill Hader et Alec Berg / S2 / HBO
5- Primal / Genndy Tartakovsky / S1 / Adult Swim 
6- Mindhunter / Joe Penhall / S2 / Netflix
7- Servant / Tony Basgallop / S1 / Apple TV +
8- Chernobyl / Craig Mazin / mini-série / HBO
9- Years and Years / Russell T. Davies / S1 / BBC1-HBO
10- Rick et Morty / Dan Harmon et Justin Rolland / S4 / Adult Swim


Hugo Bouillaud

orange-is-the-new-black-by-les-ecrans-terribles
Orange is the New Black, créée par Jenji Kohan ©Netflix

1- Orange is the New Black / Jenji Kohan / S7 / Netflix
2- The Affair / Hagai Levi et Sarah Treem / S5 / Showtime
3- Future Man / Kyle Hunter, Howard Overman et Ariel Shaffir / S2 / Hulu
4- Legion / Noah Hawley / S3 / FX
5- The End of the F***ing World / Charlie Covell / S2 / Netflix
6- Bojack Horseman / Raphael Bob-Waksberg / S6 / Netflix
7- The Handmaid’s Tale / Bruce Miller / S3 / HBO
8- Superstore / Justin Spitzer / S4 / NBC
9- Santa Clarita Diet (petit ange annulé trop tôt) / Victor Fresco / S3 / Netflix
10- Luther / Neil Cross / S5 / BBC One


Phéline Leloir-Duault

the-handmaids-tale-by-les-ecrans-tale
The Handmaid’s Tale, créée par Bruce Miller ©HBO

1- The Handmaid’s Tale / Bruce Miller / S3 / HBO
2- Sex Education / Laurie Nunn / S1 / Netflix
3- The Good Place / Michael Schur / S3 et 4 / NBC
4- Mr Robot / Sam Esmail / S4 / USA Network
5- Les Nouvelles Aventures de Sabrina / Roberto Aguirre-Sacasa / S1 partie 2 / Netflix
6- Lucifer / Tom Kapinos / S4 / Netflix
7- Le Bazar de la Charité / Catherine Ramberg / S1 / TF1
8- Les Bracelets rouges / Nicolas Cuche / S2 / TF1
9- The Umbrella Academy / Steve Blackman / S1 / Netflix
10- Miracle Workers / Simon Rich / S1 / TBS


Mohamed Magassa

sucession-by-les-ecrans-terribles
Succession, créée par Jesse Armstrong ©HBO

1- Succession / Jesse Armstrong / S2 / HBO
2- Watchmen / Damon Lindelof / S1/ HBO
3- Chernobyl/ Craig Mazin / mini-série / HBO – Sky Atlantic
4- The Deuce / George Pelecanos et David Simon / S3 / HBO
5- Ramy /  Ramy Youssef, Ari Katcher, Ryan Welch / S1 / Starz TV
6- David Makes Man / Tarell Alvin McCraney / S1 / OWN 
7- Gomorra / Leonardo Fasoli, Stefano Bises, Roberto Saviano / S4 / Sky Italia
8- Mindhunter / Joe Penhall / S2 / Netflix
9- The Good Fight / Robert King, Michelle King, Phil Alden Robinson / S3 / CBS Access
10- Euphoria/ Sam Levinson / S1 / HBO


Fairouz M’Silti

sex-education-by-les-ecrans-terribles
Ncuti Gatwa et Asa Butterfield dans Sex Education©Netflix

1- Sex Education / Laurie Nunn / S1 / Netflix
2- Succession / Jesse Armstrong / S2 / HBO
3- Euphoria / Sam Levinson / S1 / HBO
4- Russian Doll / Leslye Headland, Natasha Lyonne, Amy Poehler/ S1 / Netflix + Fleabag/ Phoebe Waller-Bridge / S2 / BBC Three
6- Tuca & Bertie / Lisa Hanawalt / S1 / Netflix
7- Derry Girls / Lisa McGee / S2 / Netflix
8- Crazy Ex-Girlfriend / Aline Brosh McKenna et Rachel Bloom / S4 / The CW
9- The Good Place / Michael Schur / NBC
10- The Good Fight / Robert King, Michelle King, Phil Alden Robinson / S3 / CBS Access

Mentions spéciales :
Superstore / Justin Spitzer / S5 / NBC
Mom / Chuck Lorre, Eddie Gorodetsky, Gemma Baker / S6 et S7 / CBS


Carole Milleliri

unbelievable-by-les-ecrans-terribles
Kaitlyn Dever dans Unbelievable ©Netflix – CBS Television Studios

1- Unbelievable / Susannah Grant, Ayelet Waldman, Michael Chabon / mini-série / Netflix – CBS Television Studios
2- One Day at a Time / Gloria Calderon Kellett, Mike Royce / S3 / Netflix
3- The Good Place / Michael Schur / S3 et S4 en cours / NBC *
4- The Orville / Seth MacFarlane / S2 / Fox
5- Crazy Ex-Girlfriend / Aline Brosh McKenna et Rachel Bloom/ S4 / The CW
6- Mom / Chuck Lorre, Eddie Gorodetsky, Gemma Baker / S6 et S7 / CBS
7- Superstore / Justin Spitzer / S4 et début S5 / NBC
8- Fleabag / Phoebe Waller-Bridge / S2 / BBC Three
9- Nola Darling n’est fait qu’à sa tête (She’s Gotta Have It) / Spike Lee / S2 / Netflix
10- Sex Education / Laurie Nunn / S1 / Netflix

Mentions spéciales :
Mini-séries : Les Chroniques de San Francisco (Tales of the City) / Lauren Morelli / Netflix + Dans leur regard (When They See Us) / Ava DuVernay / Netflix
Séries : This Way Up / Aisling Bea / S1 / Channel 4 + Shrill / Ali Rushfield, Lindy West, Aidy Bryant / S1 / Hulu
La petite nouvelle qui va tout casser :
Work in Progress / S1 en cours / Showtime


Gauthier Moindrot

watchmen-by-les-ecrans-terribles
Regina King dans Watchmen ©HBO

1- Watchmen / Damon Lindelof / S1 / HBO
2- Star Trek Discovery / Bryan Fuller Alex Kurtzman / S2 / CBS
3- 9-1-1 / Ryan Murphy, Brad Falchuk, Tim Minear / fin S2 et début S3 / FOX
4- Chernobyl/ Craig Mazin / mini-série / HBO – Sky Atlantic
5- Veep / Armando Iannucci / S7 / HBO
6- Orange is the New Black saison 7
7- Unbelievable / Susannah Grant, Ayelet Waldman, Michael Chabon / mini-série / Netflix – CBS Television Studios
8- Good Omens saison 1
9- Big Little Lies saison 2
10- The Other Two saison 1


Julien Savès

chernobyl-by-les-ecrans-terribles
Chernobyl, créée par Craig Mazin ©HBO – Sky Atlantic

1- Chernobyl / Craig Mazin / mini-série / HBO – Sky Atlantic
2- Watchmen / Damon Lindelof / S1 / HBO
3- Sex Education / Laurie Nunn / S1 / Netflix
4- Barry / Alec Berg et Bill Hader / S2 / HBO
5- The End of the F***ing World / Jonathan Entwistle / S2 / Netflix
6- Fleabag / Phoebe Waller-Bridge / S2 / BBC Three
7- What We Do In The Shadows / Jemaine Clement  / S1 / FX  
8- Dans leur regard (When They See Us) / Ava DuVernay / mini-série / Netflix 
9- Primal / Genndy Tartakovsky / S1 / Adult Swim
10- Years and Years / Russell T. Davies / S1 / HBO


Yaële Simkovitch

unbelievable-by-les-ecrans-terribles
Merritt Wever et Toni Collette dans Unbelievable ©Netflix – CBS Television Studios

1- Unbelievable / Susannah Grant, Ayelet Waldman, Michael Chabon / 8 épisodes / Netflix & CBS Television Studios
2- This Way Up / Aisling Bea / S1 / Channel 4
3- Mom / Chuck Lorre, Eddie Gorodetsky, Gemma Baker / fin S6 et début S7 / CBS
4- The Good Place / Mike Schur / fin S3 et début S4 / NBC
5- Shrill / Ali Rushfield, Lindy West, Aidy Bryant / S1 / Hulu
6- New Amsterdam / David Schulner / fin S1 et début S2 / NBC
7- The Orville / Seth MacFarlane / fin S2 / FOX
8- The Conners / Bruce Helford, Bruce Rasmussen, Dave Caplan / fin S1 et début S2 / ABC
9- 9-1-1 / Ryan Murphy, Brad Falchuk, Tim Minear / fin S2 et début S3 / FOX
10- Magnum PI / Peter M. Lenkov et Eric Guggenheim / fin S1 et début S2 / CBS

Mentions spéciales :
La preuve qu’un revival peut être génial : Will & Grace / Max Mutchnick et David Kohan / fin S10 et début S11 / NBC
Le futur top 1 de mon classement 2020 (on croise les doigts) :
Work in Progress / Abby McEnany / Episodes 1 & 2 / Showtime
La pépite de l’hiver : Harley Quinn / Justin Halpern, Dean Lorey, Patrick Schumacker / 4 premiers épisodes / DC Universe


Matthieu Touvet

years-and-years-by-les-ecrans-terribles
Years and Years, créée par Russell T. Davies ©BBC1-HBO

1- Years and Years / Russell T. Davies / S1 / BBC1-HBO
2- Watchmen / Damon Lindelof / S1 / HBO
3- Fleabag/ Phoebe Waller-Bridge / S2 / BBC Three
4- Killing Eve / Phoebe Waller-Bridge / Saison 2 / BBC America
5- On Becoming a God in Central Florida / Robert Funke & Matt Lutsky / Saison 1 / Showtime
6- Le Bureau des Légendes / Eric Rochant / Saison 4 / Canal +
7- Sex Education / Laurie Nunn / Saison 1 / Netflix
8- Barry / Bill Hader et Alec Berg / S2 / HBO
9- Succession / Jesse Armstrong / S2 / HBO
10- Dans leur regard (When They See Us) / Ava DuVernay / Mini-série + Mum / Stefan Golaszewski / Saison 3 / BBC Two

Manquée à regret :
Chernobyl/ Craig Mazin / mini-série / HBO – Sky Atlantic


L’ANNEE HETEROCLITE DE LA REDACTION
TOP SERIES 2019 :
1- Watchmen (S1)
2- Chernobyl (mini-série)
3- Sex Education (S1)
4- Fleabag (S2)
5- Unbelievable (mini-série)
6- Euphoria (S1)
7- The Good Place (S3 / S4)
8- Succession (S2) / The End of the F***ing World (S2)
9- The Handmaid’s Tale (S3)
________
10- Barry (S2)

Photo en Une : Watchmen ©HBO, Chernobyl ©HBO – Sky Atlantic, Fleabag©BBC Three

À dix ans, Carole est sûre d’une seule chose : l’unique endroit où elle se sente bien, c’est dans une salle de cinéma. Peu après, elle se prend une claque avec The X-Files, puis voue un culte toujours actif à Buffy The Vampire Slayer. Rompue aux projets alternatifs et indé (Critikat, Clap!), elle croit fermement en la nécessité de voix différentes et plurielles pour penser la fiction et donc mieux penser le monde. Incurable idéaliste, elle croit aussi en l'avenir (quelle folle idée!) et passe donc beaucoup de temps à enseigner, du collège à l'université, en lettres modernes et études cinématographiques. Parfois elle dort un peu, participe à des podcasts, écrit, invente des festivals, participe à des comités de sélection, voyage...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *