Fairouz M'Silti est réalisatrice, scénariste, rédactrice et directrice de publication des Ecrans Terribles. Elle a pris la grosse tête depuis que le Choixpeau de Pottermore l'a envoyée à Gryffondor et attend le jour où la série Malcolm sera enfin mondialement reconnue comme un chef d'oeuvre.

  • de l'art et du c _ babe
    Dossiers

    De l’Art et du Cochon

    Réflexions d’une réalisatrice, scénariste, critique et prof de cinéma autour des répercussions du mouvement #MeToo lancé en 2017, du témoignage d’Adèle Haenel deux ans plus tard, de leurs répercussions dans la création cinématographique en France et du désir de changement. En mars 2016, j’ai eu l’opportunité de participer à trois jours de master class dispensés par Werner Herzog dans un hôtel de la banlieue de Munich. Un lieu feutré et…

  • portrait-jeune-fille-en-feu-by-les-ecrans-terribles
    Interviews

    Les femmes brûlent toujours deux fois : Rencontre avec Adèle Haenel, Noémie Merlant et Céline Sciamma

    Les femmes brûlent toujours deux fois : Rencontre avec Adèle Haenel, Noémie Merlant et Céline Sciamma “Là tu as trois personnes du web”. C’est en effet avec deux collègues rédacteurs sur des sites de critique cinéma en ligne, rencontrés pour l’occasion, qu’on attend sagement de pouvoir interroger l’équipe de Portrait de la Jeune Fille en Feu. Pendant trente secondes, je fantasme à l’idée de me présenter comme ça à partir…

  • Séries

    Chroniques de San Francisco, la ville qui n’existait pas

    “Un jour j’irai vivre en théorie, car en théorie tout se passe bien.” Connaissez-vous cette citation, attribuée à tort ou à raison à Pierre Desproges? Les Chroniques de San Francisco version 2019 semblent l’incarner comme un mantra. Même Mary Ann Singleton, locataire historique du 28 Barbary Lane l’affirme et le répète : “I’m sure she’s gonna be OK, and Barbary Lane’s gonna be OK”. En bref, dans ce safe space…

  • The-Wife-by-les-ecrans-terribles
    Films

    THE WIFE de Bjõrn L. Runge : Narcisse et son ombre

    À l’occasion de la rentrée littéraire, on revient sur The Wife : l’histoire d’une femme qui sacrifie tout, y compris son identité, au nom de la postérité de son mari. Porté par des acteurs impeccables, la multiprimée Glenn Close en tête, ce film classique mais non sans éclat touche particulièrement juste dans sa représentation de la manipulation narcissique et du sexisme de l’académisme littéraire. L’occasion de se poser une question…

  • une-fille-facile-by-les-ecrans-terribles
    Cannes 2019

    Une fille facile, la jeune Zahia?

    Cet article a initialement été publié dans le cadre du festival de Cannes, le 31 mai 2019. Une fille facile est à découvrir en salles le 28 août 2019. Après Le Jeune Ahmed, la jeune Zahia est à l’honneur avec Une fille facile de Rebecca Zlotowski, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs et lauréat du prix SACD. Le film célèbre la volupté dans une mise en scène gourmande, qui se…

  • Cannes 2019

    ONCE UPON A TIME… IN HOLLYWOOD : Il était une fois une fin de règne

    –Article initialement publié le 22 mai 2019 dans le cadre du Festival de Cannes. Sortie en salles : 14 août 2019 – Once Upon a Time… in Hollywood, le dernier film de Quentin Tarantino, légende cannoise, et sa myriade de stars étaient attendus comme Lionel Messi pendant la Ligue des Champions. Au paroxysme du fan service et sans histoire proprement dite, le film est un fantasme nostalgique et problématique, sur…