Élevé dès le collège à la Trilogie du Samedi. Une identité se forge quand elle peut ! Télé ou ciné, il n'y a pas de débat tant que la qualité est là. Voue un culte à Zach Braff, Jim Carrey, Guillermo DelToro, Quentin Tarantino et Balthazar Picsou (because why not ?).

  • Amy Acker au Comic Con by Les Ecrans terribles
    Comic Con,  Interviews

    Amy Acker : « Quand on tue mes personnages, je le prends comme un compliment. »

    Le nom d’Amy Acker est devenu moins célèbre que ceux de ses anciens camarades du Whedonverse, mais son visage, lui, vous dit forcément quelque chose. Depuis le début des années 2000, elle n’a pratiquement jamais quitté les écrans de télévision. Joss Whedon l’a révélée dans Angel avant de lui offrir le rôle de l’énigmatique Whiskey dans Dollhouse (et quelques autres au cinéma). Grand fan du créateur de Buffy, J.J. Abrams…

  • Les Grands Vianney Lebasque by Les Ecrans Terribles
    Interviews

    Les Grands : les adieux de Vianney Lebasque à la série d’OCS

    Une ellipse, un dernier tour de piste, et ça y est, ce sera fini. La série Les Grands attaque ce jeudi 31 octobre sa troisième et ultime saison. Invités sur le tournage d’un épisode charnière, nous avons pu partager quelques mots avec Vianney Lebasque, le “maître du récit” du petit bijou d’OCS. Alors qu’il s’apprêtait à dire adieu aux personnages qu’il a magnifiés trois années durant, le réalisateur s’est livré…

  • OLEG by les Ecrans Terribles
    Films

    Oleg, ou la double prison de la pauvreté

    Que faire quand on a l’impression de ne pas exister ? Est-il seulement possible de faire entendre sa voix ? Pour Juris Kursietis, la réponse est pessimiste. Dans Oleg, un travailleur letton immigré à Bruxelles se trouve sous la domination d’un mafieux local. De cette situation inextricable, le réalisateur tire un film formellement étouffant. Une épreuve pour les nerfs comme pour notre conception de l’humanité.  Kursietis part d’un postulat qui…

  • Le Déserteur by Les Ecrans Terribles
    Films

    LE DESERTEUR : humanité, tu perds ton sang-froid !

    Un Québécois en fuite dans l’Ouest sauvage des États-Unis subit les assauts d’individus aliénés par le rêve américain. Hypnotisant et d’une virulence folle, Le Déserteur met en scène la domination agressive d’un pays rendu tout-puissant par ce foutu capitalisme sans foi ni loi. Percutant de bout en bout. « On veut tous aider les autres. L’être humain est comme ça : il veut faire le bien, et non faire le…

  • Haut Perchés by Les Ecrans Terribles
    Films

    HAUT PERCHÉS : Ducastel et Martineau en apesanteur

    Huis-clos en apesanteur, Haut Perchés porte bien son nom. Le nouveau film d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau nous enferme dans une bulle hors du temps et du monde, tandis que cinq âmes en peine joignent leurs forces et soignent leurs plaies en collectivité. Un film hypnotisant sur les petites blessures qui laissent de larges meurtrissures. Vingt-et-un ans après Jeanne et le garçon formidable, le tandem Ducastel et Martineau continue de…

  • Cucumber by Les Ecrans Terribles
    Confessions en série

    Comment CUCUMBER m’a déclenché des crises d’angoisse

    Russel T. Davies, pour certains, c’est le type qui a ressuscité Doctor Who avec brio en 2005, qui a fait découvrir David Tennant au monde entier et nous a fait voyager dans le temps et l’espace des années durant. Russel T. Davies, pour d’autres, c’est le papa de Queer as Folk, celui à qui l’on doit des saisons d’érotisme et de vie LGBT à une heure où la communauté gay…