• une-colonie-les-ecrans-terribles
    Films

    UNE COLONIE : l’art de la délicatesse

    Après le court métrage La Coupe (2014) et le documentaire Bienvenue à F.L (2015), Geneviève Dulude – De Celles signe avec Une Colonie son premier long métrage de fiction, passé par la Berlinale (Generation Kplus). Un coming of age puissant et émouvant. Incontestablement LA pépite québécoise de cette fin d’année. Mylia (Emilie Bierre), une enfant timide et farouche de 12 ans, s’apprête à quitter sa campagne natale pour la grande…

  • berlinale-palast-legrand
    Souvenirs, souvenirs

    Berlin, le cinéma, Elena et moi

    Le cinéma fait partie de ma vie depuis longtemps.Berlin aussi. Je n’imaginais pas forcément qu’un jour les deux puissent être si fortement réunis. Je vis à Berlin depuis 15 ans. J’étais déjà allée à la Berlinale en tant que spectatrice, mais en 2019 j’ai sauté le pas : j’ai été accréditée presse pour la première fois de ma vie. Cet événement à la fois souhaité et redouté a été l’occasion…

  • Petrunya-by-les-ecrans-terribles
    Films

    « Dieu existe, son nom est Petrunya » : La caméra est une femme

    Présenté à la Berlinale (et vu par nos envoyées spéciales sur place, comme reporté ici et là), Dieu existe, son nom est Petrunya est un film macédonien féministe qui inspire par sa liberté et qui enthousiasme par sa vitalité. Nous avons rencontré sa réalisatrice lors de son passage à Paris. Teona Strugar Mitevska m’attend dans le petit salon rouge d’un hôtel parisien feutré. La poignée de main est dynamique et…

  • petrunija-by-les-ecrans-terribles
    Berlinale

    Berlinale #4 : De la responsabilité

    Plusieurs jours se sont écoulés depuis mon précédent billet. Les projections se sont succédées et ont creusé le sillon de ma fatigue. Il est normal que le corps faiblisse en pareilles circonstances, j’en ai l’habitude : les nuits courtes, les trajets et la crainte du train bloqué en pleine voie de bon matin, les allers-retours entre les salles, les discussions enflammées, la récurrence d’un rythme trépidant… Mais la fatigue générée par…

  • berlinale-palmares-by-les-ecrans-terribles
    Berlinale,  Podcast

    [Podcast] Les Ecrans Terribles chez les Ours – Bonus Palmarès

    Voici un épisode bonus sur la Berlinale 2019, où notre attention s’est principalement concentrée sur la Compétition pour cette année ( et cette année seulement). On revient sur la cérémonie de remise de prix : son ambiance, des ours (or, argent, peluche), ses moments attendus, ses mauvaises surprises et ses quelques satisfactions. Palmarès Compétition Ours d’or du meilleur film : Synonymes (Synonyms) de Nadav Lapid. Producteurs : Saïd Ben Saïd, Michel Merkt Ours d’argent,…

  • so long my son by les ecrans terribles
    Berlinale,  Podcast

    [Podcast] Les Ecrans Terribles chez les Ours – Berlinale #8

    Musique : Bernard Madoré. Voilà la ligne d’arrivée qui se profile : nos envoyées spéciales à la Berlinale abordent dans cet épisode le dernier film de la compétition, So Long, My Son de Wang Xiaoshuai (Beijing Bicycles, Shanghaï Dreams, Une famille chinoise, Red Amnesia), et Varda par Agnès d’Agnès Varda, présenté hors compétition. Cette journée aura redonné de l’espoir et de la lumière aux festivalières après le tunnel sombre de ces derniers…